CAMEROUN, VOICI POURQUOI MONSIEUR MAURICE KAMTO NE GAGNERA PAS L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DU 07 OCTOBRE 2018 !

C’est depuis le mois de juin 2018 que le candidat Maurice KAMTO a spirituellement perdu l’élection présidentielle du 07 octobre 2018 !

S’il est admis que le spirituel, c’est-à-dire l’invisible, précède et commande le réel ou le physique, il est à admettre que le candidat du parti politique MRC, monsieur Maurice KAMTO, ne peut gagner l’élection présidentielle du 07 octobre 2018, pour les trois raisons d’ordre spirituel qui suivent, et que l’Esprit de Dieu a si bien révélées au monde entier, par le Tabernacle de la Liberté, « Église de tous les peuples » dépositaire de son Autorité au Cameroun, et dont l’arme fatale réside en les délivrances prophétiques. Il s’agit de : son anéantissement spirituel le 24 juin 2018 (1), L’anéantissement spirituel de ses soutiens extérieurs multiformes le 24 juin 2018 (2),L’anéantissement de son gouvernement « enférique » le 28 juin 2018 (3). Ce sont les trois piliers spirituels sur lesquels auraient pu reposer une éventuelle victoire du candidat du MRC, monsieur Maurice KAMTO.

 

  • L’anéantissement spirituel du candidat Maurice KAMTO : trois mois avant l’ouverture de la campagne pour l’élection présidentielle, soit le 24 juin 2018, l’esprit de Dieu a fait manifester dans un corps, les démons constituant le socle de sa fondation spirituelle, sous le nom de “Maurice KAMTO”, afin qu’ils exposent sa stratégie pour accéder à la magistrature suprême du Cameroun ; et surtout qu’ils soient spirituellement neutralisés, affaiblis et anéantis. Ces démons, parlant dans le corps d’une jeune fille, se sont largement étendus sur la stratégie de son parti MRC, pour accéder au pouvoir. Au terme de leur échange avec le révérend Caleb NGOA ATANGANA, l’Autorité Spirituelle de Dieu au Cameroun, le candidat du MRC fut décapité et renvoyé dans les abîmes la tête coupée. Il n’est donc resté dès cet instant, qu’une simple carcasse vide de toute substance spirituelle mystico-maléfique qui ne pouvait plus avoir l’influence dominatrice dont il avait besoin dans le cadre de la présente élection. De plus, ses démons ayant largement exposé la stratégie du MRC pour cette élection, une prière spécifique a été élevée par le saint serviteur de Dieu, pour la contrecarrer. C’est le même sort subi par ce candidat de la part de Dieu, qui a d’ailleurs été réservé à ses soutiens étrangers représentés par le Président Américain DONALD TRUMP.

 

  • L’anéantissement spirituel des soutiens extérieurs multiformes de monsieur Maurice KAMTO : Ironie du sort ! L’Esprit de Dieu a saisi le principal démon qui collaborait avec le président Américain DONALD TRUMP et qui portait nécessairement son nom, pour qu’il subisse le même sort que celui de monsieur Maurice KAMTO, son Poulin à l’élection présidentielle du 07 octobre 2018. Représenté par ce démon, son potentiel renfort multiforme ainsi que tous les autres renforts étrangers (Union Européenne, ONU, etc.) dont il était la représentation, ont été spirituellement anéantis ce même 24 juin 2018 par le saint serviteur de Dieu qui les a renvoyés dans les abîmes la tête coupée. Aucune démarche de ces soutiens extérieurs du candidat du MRC ne pouvait dès lors prospérer au Cameroun ; qu’il s’agisse des systèmes de fraude électoraux européens et américains à l’instar de celui qui a imposé le candidat DONALD TRUMP au pouvoir ; ou qu’il s’agisse des multiples mécanismes de corruption (à coup de milliards) des organes chargés du processus électoral et de la proclamation des résultats de ladite élection, etc.. Par la volonté de Dieu, tous « ces systèmes électoraux » prévus pour empêcher l’accomplissement des desseins de Dieu pour le Cameroun à travers cette élection, se sont manifestés et rassemblés dans un corps, pour être spirituellement démantelés et anéantis, le jour des élections, soit le dimanche 07 octobre 2018. Personnellement anéanti aussi bien que ses soutiens extérieurs, le candidat du MRC ne pouvait se ressourcer spirituellement qu’à partir de son gouvernement déjà existant dans les abîmes.

 

  • L’anéantissement du gouvernement « enférique » de monsieur Maurice KAMTO : Autant le président Paul BIYA est le candidat voulu par Dieu pour la présente élection présidentielle, autant le candidat du MRC est celui voulu du monde des ténèbres, du diable pour cette même élection. Celui-ci disposait donc déjà d’un gouvernement qui œuvrait spirituellement pour lui dans les abîmes. C’est celui-ci qui aurait pu le reconstituer spirituellement afin de lui redonner des chances de gagner éventuellement l’élection présidentielle dont les résultats sont aujourd’hui attendus. En fin stratège, Dieu qui connaît tout mieux que quiconque, savait bien qu’il lui restait cette possibilité. C’est pourquoi, il a aussi, par son Esprit, comme dans le cas de Maurice KAMTO lui-même, et celui de Donald TRUMP, fait saisir ce gouvernement pour le loger dans un corps aux fins de son démantèlement et de son anéantissement. C’était le dimanche 28 juin 2018, au Tabernacle de la Liberté, « Église de tous les peuples » où ce gouvernement a été décapité à son tour et renvoyé dans les abîmes la tête coupée par le saint-serviteur de Dieu, le révérend Caleb NGOA ATANGANA. Ce fut le 3e acte que Dieu par son Saint-Esprit posait ainsi à l’avance, contre le candidat du MRC.

Le grand Dieu créateur du ciel et la terre, pour être complet dans sa volonté et son action de garantir une saine victoire à son candidat qu’il a investi d’une mission divine pour le Cameroun en ces temps de la fin, a également anéanti à l’avance le calendrier postélectoral du MRC associant tous les ennemis et adversaires politiques du Président Paul BIYA. Il a précisément, par son Saint-Esprit, neutralisé tous les démons des abîmes préparés pour causer troubles et confusion après l’annonce de la réélection du Président Paul BIYA. Il s’agit des esprits dénommés « l’après élection » le dimanche 07 octobre 2018 et « les envahisseurs » le jeudi 11 octobre 2018, au Tabernacle de la Liberté, « Église de tous les peuples ». Par ce dernier acte divin, les camerounais doivent comprendre que, tout le processus électoral (avant, pendant et après l’élection) est sous le contrôle de Dieu, et garder calme et sérénité face aux agitations des uns et des autres candidats, en attendant la proclamation de LA VICTOIRE DU CANDIDAT DE DIEU, LE PRÉSIDENT PAUL BIYA. NUL NE PEUT EN EFFET CHANGER OU ANNULER LA DÉCISION DE DIEU !

En considérant bibliquement que toute autorité vient de Dieu au sens de ROMAINS 13 : 1, les camerounais et les peuples du monde entier, doivent se rendre à l’évidence que Dieu avait préparé le Président Paul BIYA depuis sa création, pour assumer la mission qu’il lui a confiée pour le Cameroun, le centre du monde ; ce pays choisi de lui comme « sa plantation », pour se révéler au monde entier (ESAÏE 61 ). Pour y parvenir, malgré la domination du monde par le diable, IL Y A INVESTI UN HOMME DE SON AUTORITÉ, LE RÉVÉREND CALEB NGOA ATANGANA, EN QUI IL A RÉVÉLÉ L’EXTRAORDINAIRE PHÉNOMÈNE DE LA DÉLIVRANCE PROPHÉTIQUE AU MONDE ENTIER, GRÂCE A LAQUELLE, LE PRÉSIDENT PAUL BIYA MALGRÉ TOUT, DEMEURE EN VIE ET REMPORTERA L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DU 07 OCTOBRE 2018. Comme ce fut le cas pour les Rois évoqués dans l’ancien testament où Dieu mît un prophète aux côtés de chacun d’eux, le révérend Caleb NGOA ATANGANA se retrouve manifestement être, le prophète de Dieu auprès du Président Paul BIYA !

Gloire à Dieu pour ses hauts faits au Cameroun et dans le monde, au siècle des siècles, amen ! Amen !

Laisser un commentaire