(Français) LE QUESTIONNAIRE, À CHAQUE FIDÈLE DU TABERNACLE DE LA LIBERTÉ ‘‘ÉGLISE DE TOUS LES PEUPLES’’

Disculpa, pero esta entrada está disponible sólo en Francés. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

 

1-Version française

 

LE QUESTIONNAIRE, À CHAQUE CHRÉTIEN DU TABERNACLE DE LA LIBERTÉ ‘‘ÉGLISE DE TOUS LES PEUPLES’’

 

Lors du culte du dimanche 26 juin 2016, le Seigneur, par la délivrance des esprits tels que “LE QUESTIONNAIRE” et “L’ENQUÊTEUR”, a voulu encore une fois que chacun de nous soit personnellement interpellé dans sa course à la vocation céleste de Dieu en Jésus Christ par une série de questions. Le but de ce support est de répertorier ces questions comme un support de méditation visant à édifier et affermir l’intelligence de notre foi.

 

 

  1. Quel est le but de ta vie ?
  2. Pour toi, que veut dire Dieu ? Qu’est-ce que Dieu signifie pour toi ?
  3. Combien de pays et combien d’habitants compte le monde entier ? Qu’as-tu fait de spécial parmi tant de milliards de personnes pour être sauvé ? As-tu passé un concours ? Qu’as-tu fait de particulier dans cet échantillon de milliards de personnes pour avoir le salut ?
  4. Tu es au Cameroun, combien de villes et combien de quartiers compte ce pays ? Qu’as-tu fait de particulier pour être à Yaoundé, aux environs, ou pour être interpellé par quelqu’un qui connaît ce lieu (Le Tabernacle de la Liberté, que Dieu aurait pu susciter et fixer ailleurs) ?
  5. As-tu déjà pris conscience de la réalité de l’enfer ? Sais-tu ce qui t’attend si tu y allais ? Sais-tu ce qui t’attend si tu arrives au paradis ?
  6. Pour toi, que signifie le mot « éternité » ?
  7. As-tu déjà vu ce qui se passe ici au Tabernacle de la Liberté se passer quelque part, ailleurs ?
  8. Combien de faux prophètes et combien de fausses églises y a-t-il dans cette nation ? As-tu déjà pris conscience de la grâce que tu as d’être dans un endroit où on enseigne la vérité ?
  9. Sais-tu que beaucoup de prophètes et de gens qui ont marché avec votre Dieu et qui l’ont servi avec fidélité ont souhaité voir et entendre ce que tu vois et entends ?
  10. Tu t’es réveillé aujourd’hui, tu t’es habillé, et tu as pu marcher jusqu’ici… L’as-tu fait par ta propre force ? Y es-tu parvenu parce que c’est normal, ou est-ce parce que tu aurais fait quelque chose de spécial ?
  11. Croyez-vous que les enseignements sur « L’importance de la couverture spirituelle » sont un hasard ? Depuis qu’on enseigne dessus jusqu’à nos jours, chacun de vous peut-il expliquer ce qu’il a gagné, ce qu’il a reçu, l’impact et le changement que ces enseignements ont produit dans sa vie ?
  12. Qu’est-ce qui a été enseigné aujourd’hui ? Qu’as-tu retenu ? Quel effet cet enseignement a-t-il produit en toi ?
  13. Vous êtes en train de préparer le réveil, comprenez-vous l’importance du travail que Jésus-Christ fait dans vos vies toutes les fois que vous êtes publiquement interpellés et indexés ?
  14. Tu dis que tu viens chercher Dieu dans sa maison, mais ce sont tes problèmes personnels et ta situation qui te préoccupent, crois-tu donc pouvoir te connecter à Dieu et le trouver dans ces conditions ?
  15. Si tu es réellement sauvé, as-tu déjà réalisé qu’il y a des gens qui sont perdus comme tu l’étais auparavant, et qui sont prêts à être brûlés en enfer pour l’éternité ? Que fais-tu donc pour le salut de tous ces gens ?
  16. Qu’est-ce que le monde vous a donné au point que vous vous attachez à ses choses (enfants, santé, etc.) ? Qui a-t-on déjà enterré avec son mari, avec sa femme, ses enfants, sa villa, sa voiture, etc. ?
  17. Êtes-vous conscients que le souffle de vie peut vous être ôté à l’instant même où je suis en train de vous parler ? Es-tu prêt ?
  18. Seras-tu encore là et dans la foi dans 5 ans, dans 10 ans… ? Persévéreras-tu jusqu’à la fin ? Que dis-tu de ta position pour l’avenir en ce qui concerne le Tabernacle de la Liberté ?
  19. Est-ce à prix d’argent que vous recevez les délivrances, les prières, la santé et les grâces qui sont données ici ? Est-ce au prix de vos efforts ? Ou est-ce au prix de votre foi ?
  20. Qu’as-tu fait de tout ce que tu as déjà reçu ici au Tabernacle comme grâces, comme conseils et comme enseignements ?
  21. Comment te prépares-tu et que fais-tu pour la récolte des 60% de la moisson, des brebis perdues ? Sais-tu ce qui t’attend ? Sais-tu quelle charge tu as de tirer ceux qui sont encore dehors ?
  22. Au huissiers, aux choristes, à tous ceux qui sont utilisés pendant les délivrances prophétiques : êtes-vous conscients que c’est un réel privilège de servir votre Dieu ? Savez-vous la grâce que vous avez d’être des instruments entre ses mains ?

Conclusion : au vue de tout ce qui précède, que voulez-vous encore ? Qu’est-ce que vous n’avez pas encore eu ? Qu’est-ce que vous n’avez pas encore vu ? Que voulez-vous de plus ?

 

 

1-English version

 

QUESTIONNAIRE TO CHRISTIANS OF THE TABERNACLE OF LIBERTY, ‘‘CHURCH OF ALL PEOPLES’’.

 

During the worship service on Sunday, June 26, 2016, the Lord through the deliverance of spirits such as “QUESTIONNAIRE” and “INVESTIGATOR”, once again wanted that each one of us should be personally challenged in his or her race for the celestial vocation of God in Jesus Christ through a series of questions. The purpose of this support is to list these questions as a meditation support aiming to build and strengthen the intelligence of our faith.

 

 

  1. What is the purpose of your life?
  2. According to you, what is the meaning of God? What does God mean to you?
  3. How many countries and how many people live in the world? What did you do special among so many billions of people to be saved? Did you pass competitive examinations? What did you do in particular in this sample of billions of people to have salvation?
  4. You are in Cameroon, how many cities and districts are there in this country? What did you do in particular to be in Yaoundé, in the surrounding area, or to be invited by someone who knows this place (The Tabernacle of Liberty, which God could have situated somewhere else)?
  5. Did you already become aware of the reality of hell? Do you know what is waiting for you if you go there? Do you know what is waiting for you if you get to heaven?
  6. According to you, what is the meaning of the word “eternity”?
  7. Have you ever seen what is happening here in the Tabernacle of Liberty happen somewhere else?
  8. How many false prophets and false churches are there in this nation? Have you ever become aware of the grace you have to be in a place where the truth is taught?
  9. Do you know that many prophets and people who walked with your God and served him faithfully wished to see and hear what you are seeing and hearing here?
  10. You woke up this morning, you got dressed, and you have been able to walk up to here… Did you do it by your own strength? Did you manage to do it because it is normal, or is it because you would have done something special?
  11. Do you think the teachings on “The IMPORTANCE OF SPIRITUAL COVER” are by chance? Since you are taught on it until today, can each of you explain what he or she has earned, what he or she has received, the impact and change that these teachings have produced in his or her life?
  12. What has been teaching today? What did you learn? What effect does this teaching has produced in you?
  13. You are preparing for the Revival, do you understand the importance of the work that Jesus Christ does in your lives each time you are publicly challenged and indexed?
  14. You say you come to seek God in his house, but it is your personal problems and situation that concern you, so do you think you can connect with God and find him in these conditions?
  15. If you are really saved, have you ever realized that there are people who are lost just as you was before, and who are ready to be burned in hell for all eternity? What are you doing for the salvation of all these people?
  16. What did the world give you to the point that you attach yourself to its things (children, health, etc.)? Who has ever been buried with his husband, wife, children, buildings, cars, etc.?
  17. Are you aware that the breath of life can be taken away from you at this very moment that I am talking to you? Are you ready?
  18. Will you still be here and in faith in 5 years, in 10 years…? Will you persevere to the end? What do you think about your position for the future concerning the Tabernacle of Liberty?
  19. Are you receiving the deliverances, prayers, health and blessings that are given here for money? Is it because of your efforts? Or is it because of your faith?
  20. What have you done with all the things that you have already received here in the Tabernacle as blessings, as advice and as teachings?
  21. How are you preparing yourself and what are you doing for the harvest of the 60% of the crop, the lost sheep? Do you know what is waiting for you? Do you know the charge you have to bring in those who are still out there?
  22. To the ushers, the choir members, all those who are used during the prophetic deliverances: are you aware that it is a real privilege to serve your God? Do you know the grace you have to be instruments in His hands?

Conclusion: in the light of all the above, what else do you want? What haven’t you had yet? What haven’t you seen yet? What more do you want?

 

 

 

(Français) CLIMAT POLITIQUE 2019 AU NIGÉRIA- SPIRITUELLEMENT RHABILLÉ, LE PROPHÈTE T.B. JOSHUA RETROUVE SON FLAIR PROPHÉTIQUE !

Disculpa, pero esta entrada está disponible sólo en Francés. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Flair 2

INTRODUCTION

En tout début de cette année 2019, le Prophète T.B. JOSHUA a donné une prophétie plutôt floue et confuse concernant la nation du Nigéria. Il affirmait que cette année allait être une année de peur et terrifiante, et croyait préalablement, à cause du fait qu’il subissait une instabilité spirituelle obscurcissant ses visions, que c’est le Nigéria qui allait être ébranlé, de même que le camp de la lumière. Or, à la vérité, le Seigneur voulait plutôt lui montrer que c’est le camp des ténèbres qui allait être sapé, lui et ses programmations contre le Nigéria. Heureusement, grâce aux délivrances prophétiques faites à son avantage par le Saint-Esprit ici, au Tabernacle de la Liberté, ‘‘ Église de tous les peuples ’’, et à travers le Révérend Pasteur Caleb NGOA ATANGANA, le Prophète T.B. JOSHUA a été restauré dans son revêtement spirituel, et sa perspicacité prophétique lui a été restituée, en sorte qu’il s’est ravisé en précisant, le 11 février 2019 dernier, que l’année 2019 sera plutôt terrifiante contre le monde des ténèbres et les agents du mal. Le document qui suit est le compte-rendu de cette chronique de la foi, qui a finalement connu un glorieux dénouement, et met en exergue la bonté inépuisable du Tout-Puissant, Père de notre Seigneur Jésus-Christ, et la grâce incommensurable qu’il manifeste en ces temps de la fin par le phénomène inédit et incompris, mais ô combien novateur et salutaire des délivrances prophétiques.

I. PROPHÉTIE ALARMANTE ET CONFUSE DE T.B. JOSHUA SUR LE NIGÉRIA EN 2019

En début d’année 2019, dans le contexte de l’une de ses retraites spirituelles sur la montagne, alors qu’il priait pour les téléspectateurs (le 04 janvier certainement), le Prophète T.B. JOSHUA annonçait que la nouvelle année allait être une année de peur, une année effrayante. ‘‘I am here to know the mind of God concerning this FEARFUL year, 2019, very, very FEARFUL’’ (« je suis ici pour connaître la volonté de Dieu concernant cette année effrayante, 2019, très, très effrayante. »), a déclaré le Prophète après trois jours de retraite.

Cette vidéo de 08 : 01 min retraçant cette annonce est disponible sur la chaîne YouTube de la SCOAN, « EMMANUEL TV », sur le titre ‘‘EXCLUSIVE: Prayer For 2019 On Top Of PRAYER MOUNTAIN With T.B. Joshua!’’.

Dans la même lancée, quelques jours plus tard, le dimanche 13 janvier 2019, mandaté par le Prophète T.B. JOSHUA, l’évangéliste Racine a communiqué plus explicitement cette prophétie annonçant des troubles au Nigéria, et dont la teneur est la suivante :

« Notre prophète ne pourra pas être avec nous aujourd’hui, il est cependant avec nous en esprit. Comme vous l’avez constaté en regardant EMMANUEL TV, il s’est mis en prière, pour vous, pour moi, et pour le monde entier. Vous vous rappelez le message qu’il a donné, à savoir que cette année est une année très terrifiante. Vous pouvez imaginer quelle révélation il a eue, et lui-même a dû prier Dieu de lui accorder la sagesse, afin de savoir la communiquer au monde entier. Actuellement, il a particulièrement un message pour la nation du Nigéria : Les nigérians doivent jeûner et prier le jeudi et le mercredi prochains, afin que Dieu puisse complètement changer en bien les mauvais augures qu’il a vus, ET DONT IL NE M’EST PAS PERMIS DE DIRE COMMENT ILS VONT EXACTEMENT SE PASSER. Prions et jeûnons donc jeudi et mercredi prochains. CETTE RÉVÉLATION VOUS SERA LUE ET DONNÉE LORSQUE DIEU LUI AURA DONNÉ LA SAGESSE POUR VOUS LA COMMUNIQUER. »

Ce message de Racine est également disponible sur la chaîne YouTube de la SCOAN, « EMMANUEL TV », sur le titre ‘‘ALARMING PROPHECY FOR NIGERIA!!! | Prophet T.B. Joshua’’.

 

Chers lecteurs, il apparaît donc clairement, dans les termes, les formulations et l’énoncé de ce communiqué lu par l’évangéliste Racine, que le prophète T.B. JOHUA était confus et ne savait pas exactement en quel sens il fallait cerner le caractère terrible, terrifiant ou effrayant de l’année 2019 au Nigéria. Et les délivrances prophétiques les plus explicites ayant dévoilé le sens et les causes de ce flou prophétique, et ayant permis en même temps de l’annuler, ont été faites ici au Tabernacle de Liberté, ‘‘ Église de tous les peuples ’’, ainsi que vous allez le constater.

 

II. RÉVÉLATION DU SENS ET DES CAUSES DE CETTE CONFUSION PROPHÉTIQUE AU TABERNACLE DE LA LIBERTÉ

Par les délivrances prophétiques faites par le Saint-Esprit à travers le Révérend Pasteur Caleb NGOA ATANGANA ici au Tabernacle de la Liberté, ‘‘ Église de tous les peuples ’’, il a été révélé que le Prophète T.B. JOSHUA était effectivement dans la confusion et le flou, et croyait par conséquent que c’est contre et au préjudice du Nigéria, et du camp de la lumière que l’année 2019 allait être terrible, alors qu’en fait, elle allait plutôt être terrible pour le camp des ténèbres, des méchants et des ennemis du Nigéria.

Grâce aux délivrances prophétiques, nous avons appris que ce flou prophétique était dû au fait que le Prophète T.B. JOSHUA était déjà instable, et spirituellement diminué, car le monde des ténèbres était sur le point de réussir son plan de déshabillement spirituel, lequel avait été mis en branle au moins depuis l’an 2017, notamment à cause de ses visites anti-scripturaires en Israël (bien vouloir lire ROMAINS 9 : 6, JEAN 4 : 20-24, GALATES 4 : 25-26, JEAN 4 : 20-24, MATTHIEU 23 : 37, LUC 24 : 4-6, MATTHIEU 24 : 1-2), et de ses multiples partenariats avec des personnages compliqués, tel le SECTAIRE VASHAWN Mitchel, connu pour être un artiste gospel. Le déshabillement de l’homme de Dieu est donc l’évènement qui a ouvert la porte aux puissances du monde des ténèbres pour semer la confusion dans son esprit, et flouer ses visions, y compris celle concernant le climat de la nouvelle année 2019.

De toutes ces délivrances prophétiques concernant son déshabillement spirituel et révélant la confusion qui a fait planer le flou sur le décryptage que le ¨Prophète T.B. JOSHUA pouvait faire des visions de l’année 2019 pour le Nigéria, la plus explicite est certainement celle du 20 janvier 2019. En effet, en cette date, le Saint-Esprit a saisi et renvoyé dans les abîmes un ensemble d’esprits impurs agissant de concert contre la stabilité et la perspicacité du Prophète ; il s’agissait notamment du « MYSTICISME » grandement implanté en Israël, et de l’ « AVEUGLEMENT ». Le « MYSTYCISME » était effectivement revenu sur la prophétie de T.B. JOSHUA relative au climat effrayant de l’année 2019 au Nigéria, pour préciser qu’à cause du bouleversement qui régnait dans son esprit, le Prophète avait perdu des crans de sa lucidité, et croyait que cette année allait être terrible et effroyable pour lui-même, pour son assemblée, pour le Nigéria, bref pour le camp de la lumière. Or, précisait encore l’esprit du « MYSTICISME », cette année allait plutôt être terrible pour le camp du monde des ténèbres et ses agents, et qu’on allait voir la manifestation de leurs programmations juste en termes de traces et de résidus, car le Seigneur les avaient anéantis. La vidéo de cette délivrance prophétique est consultable sur notre chaîne YouTube ‘‘ ngoa atangana ministries/monde pour Christ A. F. tv ’’, sur le titre « 20Jan2019/Nigeria-SCOAN : Appel à la prière pour le Prophète TB Joshua et sa nation/naf/1189 ».

III. INTERCESSION EN FAVEUR DU PROPHÈTE T.B. JOHUA AU TABERNACLE DE LA LIBERTÉ

Fort heureusement, le 20 janvier 2019, comme auparavant (depuis mai 2017) et comme par la suite (jusqu’en février 2019), le Saint-Esprit a inspiré le Révérend Pasteur Caleb NGOA ATANGANA à prescrire à la Communauté Chrétienne du Tabernacle de la Liberté, ‘‘ Église de tous les peuples ’’ de mettre le Prophète T.B. JOSHUA dans les lignes prioritaires de l’intercession, afin que sa communion avec Dieu soit restaurée, et son revêtement spirituel réassuré.

Pendant le culte du 10 février 2019, le Seigneur dans sa grâce nous a permis d’assister à une énième délivrance prophétique sur le Prophète T.B. JOSHUA au sujet de la restauration de son acuité et de sa lucidité prophétique. En effet, pendant que le Révérend Pasteur Caleb NGOA ATANGANA conduisait les délivrances du jour, un esprit impur nommé « LES ÉCAILLES » a été saisi et renvoyé décapité dans les abîmes par le Saint-Esprit. L’esprit des « ÉCAILLES » est l’un des derniers à être anéantis, parmi tous ceux qui perturbaient la vie spirituelle et la clairvoyance prophétique de T.B. JOSHUA. Si ces écailles ont été ôtées de ses yeux, c’est parce que le Prophète a été rhabillé de sa tunique auparavant détruite à cause ses contacts avec Israël.

L’un des détails capitaux est que ce revêtement a été l’une des grâces directes que le Seigneur a accordées à tous les chrétiens de part le monde, pendant le séminaire tenu en début du mois de février 2019 ici au Tabernacle de la Liberté, ‘‘ Église de tous les peuples ’’ (du jeudi 31 janvier au dimanche 03 février). Portant sur la nécessité de la restauration de l’Esprit apostolique, et l’importance du revêtement du croyant par le Saint-Esprit, ce séminaire a débouché sur des délivrances prophétiques ayant permis de récupérer et de restaurer les tuniques sales et déchirées (déchiquetées ou en lambeaux) des enfants de Dieu, lesquelles étaient posées sur le sommet d’un esprit impur nommé « LA PYRAMIDE » (représentant l’ensemble des sectes du monde), et d’après l’accomplissement des versets de ZACHARIE 3 : 1-5. Signalons aussi que ces tuniques avaient été abîmées et spoliées avec le concours DES ESPRITS FAMILIERS, et d’autres démons tels que « LES ARCHERS », « LES VAILLANTS GUERRIERS » et les « SÉDUCTEURS ».

C’est donc grâce à ce bienfaisant contexte préparatoire des délivrances prophétiques que la voie du Prophète T.B. JOSHUA a été ouverte, en sorte que le Seigneur l’a attiré à lui et l’a inspiré de prendre sa toute dernière retraite spirituelle, laquelle a été décisive pour sa restauration. Lors des délivrances prophétiques du 10 février 2019, l’esprit impur dénommé les « ÉCAILLES » déclarait qu’à la faveur de cette retraite, le Seigneur avait longuement sermonné le Prophète en lui montrant le mauvais état de sa tunique déchiquetée (à cause des visites en Israël, du moi), et son ministère stagnant et stérile (à cause du fait que tout était concentré sur les miracles et les guérisons, et non sur le salut des âmes).

« LES ÉCAILLES » ont souligné que c’est à la suite de cette longue conversation de recadrage, que le Seigneur a demandé à ses saints anges de séparer le Prophète T.B. JOSHUA (pleurant à chaudes larmes) de son vêtement sale et déchiré pour le revêtir d’un nouvel habit blanc, le vêtement de sanctification, selon l’expérience de ZACHARIE 3 : 1-4, comme cela avait déjà fait lors de la clôture du séminaire de février 2019 fait ici au Tabernacle de la Liberté, ‘‘ Église de tous les peuples ’’ (le dimanche 03 février) :

« Il me fit voir Josué, le souverain sacrificateur, debout devant l’ange de l’Éternel, et satan qui se tenait à sa droite pour l’accuser. L’Éternel dit à satan : que l’Éternel te réprime, satan ! Que l’Éternel te réprime, lui qui a choisi Jérusalem ! N’est-ce pas là un tison arraché du feu ? Or Josué était couvert de vêtements sales, et il se tenait debout devant l’ange. L’ange, prenant la parole, dit à ceux qui étaient devant lui : ôtez-lui les vêtements sales ! Puis il dit à Josué : vois, je t’enlève ton iniquité, et je revêts d’habits de fête. » (ZACHARIE 3 : 1-4)

IV. MESSAGE RECTIFIÉ DU 10 FÉVRIER 2019 DU PROPHÈTE T.B. JOSHUA AU NIGÉRIA

À la faveur de son rhabillement spirituel impulsé grâce aux prières et aux délivrances prophétiques faites ici au Tabernacle de la Liberté, ‘‘ Église de tous les peuples ’’ pendant son message du 10 février 2019, et au sortir de sa dernière retraite, nous constatons que message du Prophète T.B. JOSHUA a radicalement changé, car il annoncé qu’il fallait désormais se concentrer sur le salut des âmes, non sur la collecte et la recherche des miracles et des guérisons. Plus encore, il est en pleine forme ! Il a retrouvé sa vivacité et sa perspicacité prophétique, au point qu’il a saisi le sens du climat terrifiant et effrayant qui va régner au Nigéria pendant cette année 2019. Le Prophète s’est donc corrigé en invitant les nigérians à rester calmes, malgré la situation d’effervescence (feu, embrasements, soulèvements, etc.) qui surgirait et accompagnerait les élections présidentielles du pays, avant, pendant et après, car Dieu est au contrôle. « CEUX QUI PROVOQUERONT LES TROUBLES RÉCOLTERONT LES TROUBLES, ET CEUX QUI SÈMERONT LA PAIX RÉCOLTERONT LA PAIX », a-t-il dit.

Il y aura donc certes beaucoup de remous et d’agitations après les élections présidentielles au pays que dirige MUHAMMADU BUHARI. Cela semblera très terrible et terrifiant (‘‘FEARFUL’’, le mot qu’il utilisa lors de l’interprétation de la première prophétie) pour ceux qui considéreront les circonstances avec un regard naturel, exactement comme lorsqu’on s’affole, qu’on prend la fuite en s’empressant de rentrer chez soi pour se mettre à l’abri, quand l’imminence de la tempête fait sérieusement obscurcir le jour et transforme l’éclat des nuages en nuées noires. Telle est la situation qui prévaudra pour un temps au Nigéria. Mais, comme Dieu y est au contrôle, tout basculera soudainement en faveur de la nation, les nuées noires seront soudainement dissipées et les agitations effacées, alors ressurgiront l’éclat du jour, le calme et la sérénité sociopolitique. « VOUS CRAINDREZ ET RESPECTEREZ DIEU DAVANTAGE APRÈS VOS ÉLECTIONS, VOUS DÉCLAREREZ QU’IL EST GRAND », a rajouté le Prophète en s’adressant à ses compatriotes.

 

CONCLUSION

C’est après son revêtement spirituel préparé par les délivrances prophétiques que les écailles sont tombées des yeux du Prophète T.B. JOSHUA, et qu’il a pu retrouver l’acuité et la sagesse nécessaire à la juste compréhension de ses visions qu’il a eues pour le Nigéria concernant le caractère effrayant de l’année 2019. Comme l’a souligné le Prophète, les nigérians doivent donc rester calmes et ne plus se déranger à garantir le futur par eux-mêmes, en cherchant notamment des abris, ou en amassant des réserves et des provisions. COMME CETTE ANNÉE 2019 SERA EFFECTIVEMENT TERRIBLE OU TERRIFIANTE (‘‘FEARFUL’’), CE SONT LES FAUTEURS DE PANIQUE ET DE TROUBLE (LES MÉCHANTS ET LES AGENTS DU MAL) QUI PAYERONT EUX-MÊMES LES POTS QU’ILS AURONT CASSÉS, ET NON LES AMBASSADEURS DE PAIX OU LES ENFANTS DE DIEU ! On verra donc des choses terribles, mais la nation du Nigéria sortira debout et vainqueur ; personne ne peut l’ébranler, car le Nigéria est un géant en Afrique, et il y a une puissante alliance entre cette nation et le Seigneur ! « SI QUELQUE CHOSE ARRIVAIT AU NIGÉRIA (déstabilisation économique et sociopolitique), CE SERA LA FIN DE L’AFRIQUE », a ajouté le Prophète T.B. JOSHUA. Dieu ne permettra donc pas un tel désastre, ce d’autant plus que nous savons tous que le dernier réveil spirituel mondial est en train d’être impulsé par son Saint-Esprit à partir du Nigéria (depuis LA Synagogue Church Of All Nations (SCOAN)) et du Cameroun (depuis LE TABERNACLE DE LA LIBERTÉ, ‘‘ÉGLISE DE TOUS LES PEUPLES’’).

À Jésus-Christ soit toute la gloire, d’éternité en éternité, amen !

(Français) NIGÉRIA – ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE FÉVRIER 2019 : SÉRÉNITÉ SOCIALE ET POLITIQUE ASSURÉE GRÂCE AU REVÊTEMENT SPIRITUEL DU PROPHÈTE T.B. JOSHUA

Disculpa, pero esta entrada está disponible sólo en Francés. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Depuis l’année 2017 particulièrement, ici au Tabernacle de la Liberté, ‘‘ Église de tous les peuples ’’, par le moyen des délivrances prophétiques faites par le Saint-Esprit à travers le Révérend Pasteur Caleb NGOA ATANGANA, le Seigneur a commencé à dévoiler et à détruire le plan spécial mis en place par le monde des ténèbres pour déstabiliser et éteindre finalement le ministère évangélique du Prophète T.B. JOSHUA de la Synagogue Church Of All Nations (SCOAN) et son équipe. Ce plan visait globalement à faire dévier le Prophète dans l’engrenage de la religion, du culte personnel, et à le discréditer finalement de sa qualité reconnue de serviteur oint de Dieu. Il fallait donc l’empêcher d’accomplir la mission de moisson des âmes, le vider de son onction, et attaquer par-là même la stabilité du Nigéria, dont il est la porte d’entrée et de sortie en tant qu’autorité spirituelle et sentinelle de Dieu.

Pour y parvenir, le plan consistait simplement à réussir le malicieux exploit de déshabiller le Prophète de sa tunique de justice (lire APOCALYPSE 3 : 4-5, APOCALYPSE 3 : 18, APOCALYPSE 19 : 7-8), à cause notamment des visites anti-scripturaires (bien vouloir lire ROMAINS 9 : 6, JEAN 4 : 20-24, GALATES 4 : 25-26, JEAN 4 : 20-24, MATTHIEU 23 : 37, LUC 24 : 4-6, MATTHIEU 24 : 1-2), et des multiples partenariats qu’il a naïvement noués dans le haut mondial de la mort et de l’idolâtrie que constituent les sites religieux et francs-maçons de pèlerinage d’Israël, la prétendue « terre sainte », qui était en réalité le grand réservoir totémique et mystique des sectaires et des méchants de ce monde, avant son démantèlement en mai 2017 ici au Tabernacle de la Liberté, ‘‘ Église de tous les peuples ’’. En raison de toutes ces visites en Israël, dont les plus récentes remontent aux prestations de « CAROL NIGHT » de la chorale de la SCOAN (Emmanuel Singers) au MANGER SQUARE DE BETHLÉEM (décembre 2018), il était dévoilé que la tunique du Prophète T.B. JOSHUA avait successivement été tachetée puis déchirée jusqu’au cou par les forces des ténèbres logeant dans ce pays hautement stratégique du monde. Cette déchirure, preuve de l’effectivité du plan maléfique de déshabillement de l’homme de Dieu, est l’évènement qui a été l’une des causes poignantes du vent d’insécurité, d’instabilité et de trouble qui voulait souffler non seulement sur la SCOAN, mais aussi sur la nation du Nigéria alors en pleine veillée préparatoire des élections présidentielles imminentes du samedi 16 février 2018.

Au matin du 1er janvier 2019, et au sortir de la nuit spéciale de la traversée 2018, il était huit heures, lorsque le Seigneur dans sa grâce a dépêché par l’action du Saint-Esprit un esprit impur nommé « LES GRANDES LIGNES », pour révéler au peuple de Dieu formant la Communauté Chrétienne du Tabernacle de la Liberté, ‘‘ Église de tous les peuples ’’, les grandes lignes du livre 2019 de toutes les activités maléfiques programmées et planifiées par le monde des ténèbres contre les vies, les nations et le monde, notamment contre le Cameroun et le Tabernacle de la Liberté, le Nigéria et la SCOAN, la Côte d’Ivoire et la Communauté Économique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC). Autrefois appelées Calendrier des abîmes (de l’an 2016 à l’an 2018) parce que spécifiquement étalées sur les douze mois de l’année, ces grandes lignes ont dévoilé en huit chapitres tous les points focaux, lesquels devaient baliser les diverses activités congruentes de destruction à perpétrer par les ennemis des hommes et de Dieu au cours de l’année 2019.

Les chapitres 2 et 3 dudit livre résumaient les objectifs poursuivis contre la nation du Nigéria et le Prophète T.B. JOSHUA. Ainsi, le chapitre 2 prévoyait LE DÉSHABILLEMENT DU PROPHÈTE T.B. JOSHUA ET SON ÉQUIPE À CAUSE DE SES VISITES EN ISRAËL, en passant principalement par les partenariats noués par l’homme de Dieu, les invitations à lui, envoyées de part et d’autre, et les visiteurs maléfiques qui devaient se rendre à la SCOAN dans l’intention de la détruire. Le chapitre 3 quant à lui prévoyait LA DÉSTABILISATION DU NIGÉRIA PAR LES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES DE FÉVRIER 2019. Il avait été précisé en détails que l’accomplissement du chapitre 3 était une action conséquente de la réussite du chapitre 2. En fait, l’esprit impur dénommé « LES GRANDES LIGNES » expliquait que la déstabilisation du Nigéria par les présidentielles passerait et dépendait nécessairement du dépouillement du Prophète T.B. JOSHUA. Autrement dit, si son dépouillement réussissait, le Nigéria allait être déstabilisé au travers desdites élections. Par l’injonction du Révérend, et sous la grâce du Tout-Puissant, la Communauté Chrétienne du Tabernacle de la Liberté, ‘‘ Église de tous les peuples ’’ s’est mise en prière depuis lors, afin de combattre et d’annuler incessamment tous ces plans diaboliques.

Pendant le culte du 10 février 2019 au Tabernacle de la Liberté, ‘‘ Église de tous les peuples ’’, le Seigneur dans sa grâce nous a permis d’assister à une énième délivrance prophétique sur la SCOAN et sur le Prophète T.B. JOSHUA au sujet de toutes ces planifications. En effet, pendant que se déroulait sous la conduite de son serviteur, le Révérend Pasteur Caleb NGOA ATANGANA, une série de délivrances sur la vie chrétienne, bien après celles concernant l’actualité politique liée à l’annulation des tentatives de génocide dans les milieux des réfugiés rwandais à travers l’Afrique et le monde, un esprit impur nommé « LES ÉCAILLES » a été saisi par l’action du Saint-Esprit dans le but de faire un bilan, et de dévoiler à quel niveau d’accomplissement étaient rendues toutes les programmations (des chapitres 2 et 3 ) du monde des ténèbres organisées dans l’optique de déshabiller le Prophète et de son équipe, et déstabiliser le Nigéria. Les « ÉCAILLES », qui ont pu interférer et agir dans la vie du Prophète à cause des portes ouvertes dans sa vie par les visites en Israël, sont des esprits d’aveuglement spirituel qui empêchent par exemple aux enfants de Dieu de voir la vérité et la direction que Dieu leur montre.

De nombreuses délivrances prophétiques antérieures ont révélé qu’en dehors des visites et de la collaboration avec ISRAËL, le déshabillement spirituel progressif du Prophète T.B. JOSHUA a également été facilité par le fait que ce dernier s’est laissé emporter en laissant son cœur s’élever et tirer orgueil des différents accueils folkloriques que les agents du diable (« LES SÉDUCTEURS » des chrétiens, « LES DANSEURS », « LE PRINCE DE LA PUISSANCE DE L’AIR », « LES ESPRITS DE L’AIR », etc.) lui réservaient à dessein lors de ses visites dans les nombreux pays dans lesquels il allait en campagne. « LES ÉCAILLES » ont précisé que c’est lorsque le cœur du Prophète a commencé à s’enorgueillir de toute cette gloire, et de la prospérité apparente de son ministère, que les puissances des ténèbres ont trouvé accès et pénétrer sa vie par les portes qui étaient ouvertes, au point de flouer complètement sa vision du ministère que Dieu lui donnait.

La mise sous la sellette de l’esprit des « ÉCAILLES » par le feu du Saint-Esprit a contraint ce dernier à pleurer son sort et celui du monde des ténèbres tout entier, vu que le Prophète a été rhabillé de sa tunique de justice, dont il ne restait plus qu’un pan accroché sur son bras gauche. Il faut dire ici que ce revêtement est l’une des grâces concluantes et cruciales que le Seigneur a accordées à l’ensemble des chrétiens de part le monde, pendant le séminaire tenu en début du mois de février 2019 ici, au Tabernacle de la Liberté, ‘‘ Église de tous les peuples ’’(du jeudi 31 janvier au dimanche 03 février). Portant sur la nécessité de la restauration de l’Esprit apostolique, et l’importance du revêtement du croyant par le Saint-Esprit, ce séminaire a débouché sur des délivrances prophétiques ayant permis de récupérer et de restaurer les tuniques sales et déchirées (déchiquetées ou en lambeaux) des enfants de Dieu sur le sommet d’un esprit impur nommé « LA PYRAMIDE », et d’après l’accomplissement des versets de ZACHARIE 3 : 1-5. Assoupi par la défaite, l’esprit des « ÉCAILLES » confirmait par ailleurs que le revêtement gracieux du Prophète a eu pour premier effet d’anéantir son action d’aveuglement dans sa vie. Il a cependant déclaré qu’il allait désormais s’investir à trouver tous moyens pour poursuivre autrement sa mission infernale, en cherchant à aveugler les fidèles et les ouvriers dévoués de la SCOAN, c’est-à-dire ceux qui soutiennent véritablement le Prophète dans l’accomplissement de sa vision, de sa mission. Mais gloire soit encore rendue au Seigneur, parce qu’il a annulé toutes ses programmations maléfiques contre la SCOAN, en le renvoyant décapité dans les abîmes !

En outre, les ÉCAILLES MALÉFIQUES n’ont pas manqué de relater que c’est avec le concours des prières élevées en ce lieu par le Révérend Pasteur Caleb NGOA ATANGANA et le peuple de Dieu depuis l’année 2018 au moins, en faveur du Prophète et de son ministère, qu’un point final a été mis par le Seigneur quant à leur action, qui consistait à entraver sa vision, de manière à le faire voir complètement flou. Cette action, concomitante à celles d’autres esprits impurs tels que « LA CONFUSION », « La CONGRÉGATION ISLAMIQUE », « LE TIR À LA CORDE (entre les ténèbres et la lumière au Nigéria) », « ISRAËL », « LE SAPIN GÉANT DE BETHLÉEM », « LE GOURDIN », « L’EMBARRAS » etc., est ce qui explique tous les remous, les changements, les perturbations et les vents de trouble qui ont pu planer depuis plusieurs mois à la SCOAN (Synagogue de toutes les nations), au point que le Prophète s’est vu obligé de supprimer l’usage des tentes externes de la Synagogue avant les lueurs matinales. Ces remous et ces perturbations l’ont d’ailleurs motivé à prendre ses récentes retraites spirituelles sur la montagne. Le compte-rendu de la toute dernière a d’ailleurs été succinctement donné par le prophète T.B. JOSHUA, rimant et concordant avec les délivrances prophétiques faites ici au Tabernacle de la Liberté, ‘‘ Église de tous les peuples ’’ à son sujet, au sujet de son ministère, de son équipe et de son pays. Ce compte-rendu laissait entrevoir qu’il avait enfin réalisé combien son vêtement de sanctification était déjà complètement déchiré, complètement délabré, prêt à tomber pour le laisser nu.

En effet, pendant le culte du dimanche 03 février 2019, le Prophète a avoué au peuple de Dieu de la SCOAN qu’au sortir de sa retraite spirituelle, il comprend désormais davantage (contrairement à ses perceptions passées) que SA MISSION SUR CETTE TERRE, LE BUT DE SON APPEL AU MINISTÈRE N’EST PAS DE RASSEMBLER DES FOULES NOMBREUSES, OU DE S’APPESANTIR SUR L’EFFET DES MIRACLES ET DES GUÉRISONS EN GRAND NOMBRE. IL A COMPRIS QU’AVOIR UN GRAND MINISTÈRE OU ÊTRE UN MINISTRE DE DIEU PROSPÈRE ET CHARISMATIQUE NE SIGNIFIE PAS TOUTES CES CHOSES, MAIS QUE SA MISSION EST DE SAUVER LES ÂMES. C’est pendant son entretien avec le Seigneur sur la montagne que le Dieu Saint lui a exposé son état spirituel réel ; c’est là que ses yeux se sont ouverts sur son état spirituel réel délabré, d’où le déséquilibre qu’a récemment connu son ministère. Le Prophète faisait ainsi remarquer que depuis qu’il a pris la mesure de supprimer les tentes externes ; l’église s’est vidée, au point qu’un grand nombre de sièges restent vides à l’intérieur, preuve que toute cette foule ne cherchait pas Dieu, et qu’il fallait vraiment recadrer sa vision en la décentrant des miracles et des guérisons pour la quête du salut des âmes.

Le Seigneur a donc voulu que « LES ÉCAILLES » indiquent que la SCOAN va davantage connaître le nettoyage. Cela permettra de dépouiller cette communauté des foules inutiles, c’est-à-dire d’une population à têtes chercheuses de miracles et non du salut de leurs âmes ; population qui était d’ailleurs en majorité constituée de sorciers et de pratiquants. Ce nettoyage destinée à vidanger l’église au moins de moitié et à former une équipe fidèle à la nouvelle vision du Prophète T.B. JOSHUA, était nécessaire pour Dieu en vue de l’impulsion efficace de ce nouveau départ, parce qu’avant, il ne réalisait pas que sa véritable mission au ministère de l’Évangile de Jésus-Christ était LE SALUT DES ÂMES, et non le rassemblement des foules pour la distribution des miracles et guérisons du corps. CEUX-CI NE MÈNENT PAS AU CIEL.

« LES ÉCAILLES » ont souligné que c’est à la suite de la longue conversation de recadrage tenue avec Dieu pendant cette dernière retraite spirituelle, que le Seigneur a demandé à ses saints anges de séparer le Prophète T.B. JOSHUA de son vêtement sale et déchiré pour le revêtir d’un nouvel habit blanc, le vêtement de sanctification, selon l’expérience relatée dans ZACHARIE 3 : 1-4. Et aussitôt que son vêtement a été changé, LES ÉCAILLES sont tombées de ses yeux. Gloire à Dieu !!!

Chers lecteurs, dont nous souhaitons de tout cœur le ralliement au Royaume de Christ, le nœud décisif de tout ce qui vient d’être dit est assurément les conséquences et les répercussions bénéfiques de ce revêtement du Prophète T.B. JOSHUA sur la vie de son ministère, et plus encore, sur la vie de la nation nigériane toute entière ! En effet, par les délivrances prophétiques de ce matin du dimanche 10 février 2019 marquées par les confessions et l’anéantissement de l’esprit des « ÉCAILLES », le Seigneur Jésus-Christ nous a fait grâce d’une excellente nouvelle, pour annoncer au peuple de Dieu du Tabernacle de la Liberté, ‘‘ Église de tous les peuples ’’ et à la Communauté Chrétienne du monde entier qu’au vue de la déprogrammation des projections du Chapitre 2 des ‘‘ GRANDES LIGNES DU LIVRE 2019 DES ACTIVITÉS MALÉFIQUES DES ABÎMES CONTRE LE CAMEROUN, LE NIGÉRIA, LA CÔTE D’IVOIRE ET LA CEMAC’’, les projections du Chapitre 3 concernant la déstabilisation du NIGÉRIA par les Présidentielles du samedi 16 février 2019, qui étaient sous-jacentes et conditionnées par la réussite de celles de ce deuxième chapitre, ont aussi été anéanties ! Amen ! Alléluia !

Pour conclure, nous dirons que ce rapport des retombées des délivrances prophétiques faites simultanément ici au Tabernacle de la Liberté, ‘‘ Église de tous les peuples ’’ sur le NIGÉRIA, le Prophète T.B. JOSHUA et la SCOAN, est une grande source d’actions de grâces pour notre Dieu, et il permet d’envisager le climat sociopolitique et électoral du Nigéria avec Espérance et Sérénité. Notre Dieu nous a fait remporter une victoire capitale pour l’avancement de son Royaume, en annulant les chapitres gémellaires 2 et 3 des ‘‘ GRANDES LIGNES DU LIVRE 2019 DES ACTIVITÉS MALÉFIQUES DES ABÎMES CONTRE LE CAMEROUN, LE NIGÉRIA, LA CÔTE D’IVOIRE ET LA CEMAC’’. Nigérians et vrais amis du NIGÉRIA, peuple de Dieu, quels que soient donc les signes et la noirceur épaisse que les nuages de déstabilisation et de troubles pourraient fomenter sur le ciel de la nation nigériane pendant et après LES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES DU SAMEDI 16 FÉVRIER 2019 prochain, gardons notre paix, notre calme et notre confiance dans le Seigneur, car il nous dit lui-même, « c’est dans le calme et la confiance que sera votre force » (ÉSAÏE 30 : 15) ; et encore « Ainsi parle l’Éternel, qui t’a fait, et qui t’a formé dès ta naissance, celui qui est ton soutien : ne crains rien, mon serviteur Jacob, mon Israël, que j’ai choisi » (ÉSAÏE 44 : 2). Le Révérend Pasteur Caleb NGOA ATANGANA demande au peuple de Dieu du monde entier de ne point s’inquiéter de tout ce qu’ils pourront voir, des agitations apparentes qui pourraient se manifester au NIGÉRIA avant, pendant et après les élections présidentielles, car LA SÉRÉNITÉ, LA PAIX ET LA STABILITÉ Y ONT DÉJÀ ÉTÉ ASSURÉES PAR LE REVÊTEMENT DU PROPHÈTE T.B. JOSHUA. Le Révérend Pasteur nous invite par ailleurs à continuer à mener le combat par la vie d’intercession enrobée de sanctification, afin de maintenir l’ennemi vaincu dans les retranchements des abîmes.

Gloire à notre Dieu, le Dieu de toute éternité et Père de notre Seigneur Jésus-Christ ! ALLÉLUIA ! Amen et Amen !

(Français) CAMEROUN-CAF : LE CONSEIL DE DIEU PAR L’ŒUVRE DE SON SAINT-ESPRIT AUX CAMEROUNAIS, SUITE AU RETRAIT DE L’ORGANISATION DE LA CAN 2019 À LA NATION

Disculpa, pero esta entrada está disponible sólo en Francés. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Révélations du Saint-Esprit pendant les délivrances prophétiques du dimanche 02 décembre 2018 au Tabernacle de la Liberté, ‘‘Église de tous les peuples’’.

A travers les déclarations de l’esprit dénommé ’’La CAN’’, qui a été préparé pour troubler la nation camerounaise au cas où cette dernière avait effectivement organisée la CAN 2019, le Saint Saint-Esprit de Dieu a bien voulu ouvrir l’intelligence des camerounais sur les faits suivants :

Propos de l’’esprit gouvernant la CAN : « Je suis la CAN, je suis en colère parce je ne viens plus ici au Cameroun. Je suis le plan F (dans le projet de déstabilisation du Cameroun). Vous êtes bêtes ! C’est votre type (Dieu du ciel) lui-même qui a enlevé la CAN et l’a jetée en brousse. Votre Président Paul BIYA le sait bien. Je dis donc que j’étais le plan F des abîmes contre le Cameroun. La décision que je ne vienne plus au Cameroun par la CAF voudrait pousser les populations au soulèvement à l’effet de faire démissionner BIYA. Dans tout ceci, BIYA voulait la CAN, il voulait l’inaugurer ; mais dans son plan, il programmait faire la passation de service après la CAN. Il a déjà son président, son successeur et il voulait lui passer le service après la CAN 2019. Malheureusement, ce n’était pas le plan de Dieu. Il allait agir en dehors du plan de Dieu ; et cela allait être source des troubles qui devaient nécessairement profiter aux gens qui sont derrière moi, et qui voudraient piller et détruire le Cameroun. Ils devaient profiter de la précipitation du Président BIYA dans ce cas-là, par ce qu’il allait agir à contre temps du temps de Dieu.

Dieu aime beaucoup votre pays. Il aime trop le Cameroun, il l’aime jusqu’ààà ! Pendant la CAN 2019, il devait avoir un attentat terrible dans ce pays, lequel allait l’effacer de la carte de la terre. Vous devez toujours vous réunir comme le faites là (parlant du Tabernacle de la Liberté ‘‘Église de tous les peuples’’, pour apprécier ce qu’il fait pour vous. Imaginez-vous que depuis que l’on parle de la CAN 2019, je n’avais pas encore pu atterrir, je n’étais pas encore assis au Cameroun. Je cherchais à atterrir, mais il n’y avait pas moyen ; il y a des épines partout (le précieux sang de Jésus-Christ partout) de sorte que, quel que soit le lieu où l’on peut vouloir atterrir, c’est seulement sur des épines.

Votre Président Paul BIYA prépare un message pour le 31 décembre 2018. C’est un message ‘’attentat’’, je peux le dire. Ce sera un message qui galvanisera le monde entier. Et dans c’est dans ce message qu’il parlera de celui-là (désignant le SEIGNEUR). Mais il n’en a plus pour longtemps ! J’ai pu atterrir parce que vous avez évoqué le sujet ; et même jusque-là, j’ai atterri sur de grosses épines.

Vous devez retenir en un mot que Dieu n’avait pas encore validé l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun. »

(Français) LE DISCOURS DU PRÉSIDENT DE LA CAF, AHMAD AHMAD : LES CAUSES PROFONDES DU RETRAIT DE L’ORGANISATION DE LA CAN 2019 AU CAMEROUN

Disculpa, pero esta entrada está disponible sólo en Francés. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

(Discours mis à découvert lors du phénomène inouï des délivrances prophétiques du dimanche 02 décembre 2018)

AHMAD AHMAD : « Je suis le signataire de la lettre de consolation envoyée au Président de la République du Cameroun. Je suis désolé du retrait de l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun. Je n’ai pas un problème particulier avec le Cameroun. J’estime cependant que, lorsque vous avez décidé de vous mettre à part, vous devez rester à part (faisant allusion ici au fait que par le Tabernacle de la Liberté, la lumière de Christ règne, dirige désormais le Cameroun, et attire ses habitants à la conversion et au salut). Nous ne viendrons pas nous livrer sur cette sale terre camerounaise (elle est recouverte par le Précieux Sang de Jésus) ; nous savons déjà en effet ce qui s’y passe, nous connaissons déjà le procédé et préférons donc rester chez-nous. Vous ne pouvez pas nous piéger comme cela, nous ne sommes pas aussi bêtes.

Ceci dit, les principaux motifs à cause desquels nous avons retiré l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun sont les suivants : il y a des zones de turbulence au Cameroun : BOKO HARAM au Nord-Cameroun et les mouvements de sécession en zone anglophone. Tout cela a pour résultante de nombreux attentats à travers le pays, ce qui crée un climat d’insécurité généralisé dans la nation. Il fallait bien mettre tout cela en évidence par quelques faits marquants dont voici deux exemples :

— J’arrive en visite au Cameroun en pleine campagne présidentielle, au moment même où le Président Paul BIYA, candidat à cette élection, devait se rendre en campagne en zone anglophone. Ma visite l’oblige à différer et finalement à annuler son programme de campagne dans cette zone. En l’amenant à annuler ce programme, nous voulions simplement démontrer au monde entier que la situation en zone anglophone est si grave que, le Président lui-même n’a pas pu s’y rendre pour sa campagne ;

— Il y a quelques jours encore, soit peu avant la tenue de la réunion du comité exécutif de la CAF au Ghana, nous avons encore sciemment envoyé un de nos agents pour secouer le cocotier au nord par un attentat ; pour traduire et faire croire (à l’opinion internationale) que BOKO HARAM y sévissait encore, malgré les assurances de la Présidence de la République.

Le motif officiellement annoncé pour le retrait de l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun, à savoir, le retard de la construction des différentes infrastructures, n’est donc que secondaire.

Qu’à cela ne tienne, ne vous alarmez pas. Car ce n’est pas la première fois que l’on retire l’organisation de la CAN à une nation. Et d’ailleurs je ne suis qu’un instrument entre les mains des gens.

Dans cette affaire, chacun a ses problèmes et défend ses intérêts suivant la résolution que le conseil intercontinental des enfers a prise, de retirer l’organisation de la CAN au Cameroun :

— Nous, les autres pays africains, nous ne voulons pas venir souffrir au Cameroun de ce que vous faites aux gens, aux visiteurs (il fait allusion ici au dépouillement des mystiques, des sorciers, des méchants et des sectaires, que le Saint-Esprit conduit ici au Tabernacle de la Liberté, et particulièrement contre tout étranger et tout visiteur adonné aux pratiques occultes). Nous avons par ailleurs souvenance de ce que vous avez fait la dernière fois, lorsque la CAN s’est jouée au Gabon et où, vous aviez pris la coupe sans son contenu ou son revêtement maléfique ; vous l’aviez vidée. Vous aviez gâté nos choses et nous ne voulons plus cela. Nous ne voulons par ailleurs pas nous faire dépouiller de nos puissances, de nos pouvoirs mystiques, de nos totems et démons de sorcellerie. Nous aimons nos dieux ; nous ne voulons pas vos choses-là (Jésus-Christ). Voilà nos enjeux !

— D’un autre côté, vous avez des gens autochtones déterminés à exciter les foules au Cameroun, pour faire déprimer et faire démissionner le vieux-là (le Président Paul BIYA). Nous-mêmes, nous aimons le vieux-là pour défendre nos intérêts africains partout. Nous savons qu’il est fort et le battons très souvent devant à cet effet.

— les autres (les occidentaux) cherchent à avoir un terrain fertile pour piller les ressources naturelles du Cameroun et de l’Afrique. C’est pourquoi ils sont acharnés contre le vieux-là (le président Paul BIYA), qui ne voudrait plus rien donner.

Dans ma lettre de consolation à votre Président, je lui promets l’organisation de la CAN 2021 en espérant que la réalité spirituelle du Cameroun sera apaisée (espérant ici une cessation du phénomène extraordinaire des délivrances prophétiques, lequel est tant redouté du camp des ténèbres et de ses agents). Autrement, je chercherais d’autres solutions ou alternatives. Comprenez que je ne suis pas seul, je suis avec tous les autres pays africains, je veux dire toutes les autres équipes africaines. Aucune d’elles ne veut venir au Cameroun, tout comme notre dieu, le dieu du football.

Je dois tout de même vous révélé que, en tant qu’africains, nous avons aussi pris la décision de retirer l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun, parce que nous savions ce que les gens qui veulent le champ libre pour piller votre pays ont programmé des attaques pendant cet événement. Ils ont en effet programmé « le bombardement du Cameroun » pendant la CAN. C’est entre autres motifs pourquoi nous nous sommes résolus à enlever la CAN au Cameroun. Ne sommes-nous pas d’abord africains ?

Que chacun reste dans son pays, assez c’est assez ; nous ne voulons plus d’eux ! » (Parlant ici des occidentaux qui veulent continuer le pillage et la domination de l’Afrique).

FIN DU DISCOURS D’AHMAD AHMAD (délivrances prophétiques du dimanche 02 décembre 2018 au Tabernacle de la Liberté ‘‘Eglise de tous les peuples’’).

Gloire soit à Jésus-Christ, le Dieu des esprits de toute chair, le Dieu de toute connaissance, l’Auteur de la sagesse et de la révélation, d’éternité en éternité, amen !

(Français) CAMEROUN, LE SAINT-ESPRIT DE DIEU ORGANISE L’INVESTITURE DU PRÉSIDENT-ÉLU PAUL BIYA, AU TABERNACLE DE LA LIBERTÉ CE 04 NOVEMBRE 2018, SOIT DEUX JOURS AVANT LA CÉRÉMONIE DE SON INVESTITURE PAR LES HOMMES, LE 06 NOVEMBRE 2018 !

Disculpa, pero esta entrada está disponible sólo en Francés. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Jour à jamais mémorable dans les chroniques de la Foi ce dimanche 04 novembre 2018 ! Après la longue préparation providentielle et minutieuse de la victoire de son excellence Paul BIYA à la présidentielle du 07 octobre dernier, le Seigneur assène le dernier coup fatal aux forces des ténèbres à travers les bonnes grâces continuelles des délivrances prophétiques conduites par le révérend pasteur Caleb NGOA ATANGANA, son autorité spirituelle au Cameroun. En effet, notre Dieu vient de parachever l’œuvre qu’il a commencée, en détruisant successivement les ultimes tentatives de l’adversaire contre la prestation de serment imminente du 06 novembre 2018, et les plans de mise en échec du rayonnement de la nouvelle mandature BIYA, laquelle a été placée par le Saint-Esprit sous une nouvelle lueur, celle de la Renaissance et de la CONSTRUCTION du Cameroun : LE NOUVEAU CAMEROUN de notre Seigneur Jésus-Christ ! Ce dimanche 04 novembre 2018, sous le regard plein d’émotion des fidèles du Tabernacle de la Liberté ‘‘Église de tous les peuples’’ (Yaoundé, vallée de Jouvence) et toujours en avance sur le temps des hommes, le Seigneur, conjointement à cette double action réparatrice, a fait tenir la cérémonie de l’investiture de son Bien-aimé le Président Paul Biya, laquelle s’est articulée en six actes :

 

  1. La prière d’intercession organisée par le révérend pasteur Caleb NGOA ATANGANA contre le nouvel appel des camerounais à la résistance de M. Maurice KAMTO ;
  2. La neutralisation et l’anéantissement du projet d’empoisonnement du Président Paul BIYA au travers des micros préparés pour la cérémonie de son investiture à l’Assemblée Nationale ;
  3. Le déshabillage spirituel de M. Maurice KAMTO par la Cour Pénale Internationale (CPI), l’un de ses partenaires de conspiration contre le Président Paul BIYA et le Cameroun ;
  4. L’assainissement spirituel de toute la cérémonie d’investiture du Président Paul BIYA, et le nettoyage général d’illumination du ciel camerounais à compter du 06 Novembre 2018 ;
  5. L’assainissement spirituel de la région d’origine du Président Paul BIYA, la région du Sud, de tous les esprits familiers et sorciers qui s’opposaient à son investiture ;
  6. L’acte de consécration du Président-Élu Paul BIYA, Président de la République du Cameroun, selon la formule biblique du livre de Zacharie, chapitre 4, versets 6 et 7.

Cet article vous restitue en substance le contenu de ces six actes conservatoires.

 

I– L’INTERCESSION CONTRE L’APPEL À LA RÉSISTANCE DE Monsieur MAURICE KAMTO

PROPOS DU PASTEUR CALEB NGOA ATANGANA

 

L’assainissement de la cérémonie d’investiture du président Paul Biya a débuté par la destruction des paroles incantatoires prononcées par Monsieur Maurice Kamto dans son récent discours d’appel à la résistance. « Depuis quelques jours, le ciel camerounais été infesté par certaines paroles que nous avons le devoir d’assainir ce matin. Vous savez que tout est fait par la parole, soit pour construire, soit pour détruire ; et le pouvoir est sur la langue (PROVERBES 12 : 21). Ce matin, nous aurons donc l’occasion, d’annuler les mauvaises paroles que plusieurs camerounais de l’intérieur comme de l’extérieur ont entendues du président des « facebookeurs », candidat à la présidentielle 2018 : M. Maurice KAMTO. » Telles ont été les paroles introductives du révérend pasteur Caleb NGOA ATANGANA à cette invite au combat spirituel contre les œuvres du leader du MRC. Puis, le révérend a poursuivi :

« La découverte du discours de KAMTO vous ouvre les yeux, pour que vous puissiez avoir la confirmation la véracité des délivrances prophétiques qui l’ont incriminé et mis en cause bien avant la date des élections du 07 octobre. Lors de ces délivrances, les esprits qui animaient Maurice KAMTO ont dit que ses supports venaient de l’extérieur. Il est vrai que plusieurs internautes nous ont insultés après la publication de ces délivrances, puisqu’il était dit qu’il a été sponsorisé par certains cadres du RDPC (Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais), par certains membres du gouvernement, mais majoritairement par des étrangers qui sont principalement l’ONU, la France et les États-Unis (Donald TRUMP).

Nous avons regardé une vidéo sur YouTube titrée : « TRÈS URGENT, DISCOURS DE LA RÉSISTANCE NATIONALE DU PR MAURICE KAMTO, 02 NOV 2018 », publiée par ‘‘African Top 10’’ le 02 novembre 2018. En regardant cette vidéo, vous comprendrez que c’est aux étrangers que Maurice KAMTO fait appel. Il devrait être leur président et non celui des Camerounais car, comment quelqu’un peut se dire citoyen, républicain et refuser de se plier aux institutions et à leur verdict ? Au lendemain du jour du vote, notamment le 08 octobre 2018, il s’est autoproclamé président de la République et maintenant, il encourage la poursuite de la résistance et fait appel à la communauté internationale. Nous comprenons réellement à travers cette vidéo que ce sont les étrangers qui sont ses supports.

Dans cette vidéo, monsieur Maurice KAMTO a essayé soi-disant de conseiller nos frères du Nord-Ouest et Sud-Ouest par rapport à « la guerre civile ». Or, il n’y a pas de guerre civile au Cameroun ! L’armée camerounaise peut-elle entrer en guerre avec le Nord-ouest et le Sud-Ouest Cameroun ? Que non ! Je ne sais pas s’il mesure ses mots.

À la fin de cette vidéo, il reconnaît tout de même le président élu, Son Excellence Paul BIYA, qui sera investi dans deux jours comme le choix divin. C’est en vertu de cette reconnaissance qu’il a achevé son discours en le bénissant sous couvert de la nation : « Que Dieu vous bénisse (s’adressant à BIYA) et qu’il bénisse le Cameroun, a-t-il dit ». À notre souvenance, il n’a pas béni les « facebookeurs » lors des discours qu’il a tenus pendant sa campagne, que ce soit sur facebook ou sur le terrain. Certes, Paul BIYA est le choix divin, mais le dieu que Maurice KAMTO prononce n’est pas celui qui a soutenu le président BIYA. Le Dieu qui a soutenu BIYA est le vrai Dieu, celui du Ciel. Ce n’est pas le dieu des pratiquants et des faux prophètes !

Dans la même vidéo, M. Maurice KAMTO qualifie la journée du 06 novembre 2018 consacrée à la prestation de serment du président élu de « jour sombre dans l’histoire de notre pays ». Même si le ciel était un peu nuageux dans ces deux jours qui restent (les 05 et 06 novembre), les nuages partiront et le soleil brillera au Cameroun !

En réalité, c’est pour montrer à ses gens qu’il n’a pas baissé les bras que Maurice KAMTO a réalisé cette vidéo. Il a fait appel à ceux qui ont échoué comme lui à la présidentielle, à former la coalition pour faire la résistance. Tous ceux qui ont écouté ce discours ont été affectés, c’est pourquoi nous allons assainir l’atmosphère du Cameroun. Dans un pays souverain comme le nôtre, comment un citoyen comme KAMTO peut-il appeler la communauté internationale à venir y prendre ses responsabilités ? Comment peut-il inviter la communauté internationale à s’ingérer dans les élections d’un pays souverain ? Cela signifie-t-il que s’il advient qu’il devienne président, l’institution chargée des élections au Cameroun, « ELECAM », sera composée des membres étrangers tels que les États-Unis, la France, l’Angleterre, etc., qui se chargeront des élections ? Ce n’est pas normal ! Vous comprenez clairement que ce monsieur est vendu pour la cause de l’extérieur.

Et comme les délivrances prophétiques nous l’ont confirmé, vous réalisez effectivement donc que Donald Trump était le mentor de Maurice KAMTO. Maurice KAMTO s’est trahi dans cette vidéo en montrant ses sous-bassements. Par cette vidéo, il fait appel au soutien des Occidentaux, car la zone anglophone constitue un énorme enjeu économique. Étant élu président, Maurice KAMTO montre par cette vidéo qu’il allait laisser les Occidentaux prendre le pétrole qui y est à volonté.

Ceux qui sont considérés comme des séparatistes ne sont pas réellement les séparatistes. En effet, c’est ceux qu’il a appelé du nom de « communauté internationale » qui sont les véritables séparatistes, à savoir l’ONU, la France, les États-Unis, l’Angleterre, etc. Le but de ce qu’ils ont causé à Bamenda et à Buéa était créer une atmosphère froide, de sorte que le président BIYA fût mis en difficulté et démissionne. En effet, c’est parce que Paul BIYA a refusé de renouveler les anciens contrats du temps d’Ahidjo, qu’il a subit tout cet acharnement de la part de cette « Communauté internationale ».

En outre, lors de sa campagne, Maurice KAMTO a promis la paix aux ressortissants du Nord-Ouest et Sud-Ouest Cameroun, au cas où il était élu président. Or, pendant la période électorale, il n’est pas allé dans ces régions pour y battre campagne. Ce que nous savons est que le Cameroun n’est pas en troubles, le Cameroun n’est pas en guerre, mais le Cameroun a été secoué par les Occidentaux pour l’ébranler, mais Dieu nous a soutenus.
DES QUE LE PRESIDENT PAUL BIYA SERA INVESTI APRES DEMAIN, LE CALME TOTAL REGNERA. IL N’Y AURA PLUS RIEN QUI SOULEVERA LES GENS POUR QU’ILS PUISSENT CREER DES PROBLEMES AU NORD-OUEST ET AU SUD-OUEST CAMEROUN. LE CAMEROUN N’APPARTIENT PAS AUX SECTAIRES OU AUX SUBVERSIFS. Je parle de subversifs, parce qu’une personne qui en appelle à la communauté internationale lorsque les institutions ont déjà décidé d’une chose, est un subversif, un rebelle.

 

INTERCESSION CONTRE LES MANŒUVRES SUBVERSIVES DE KAMTO

Maurice KAMTO n’avait jamais eu de considération pour le président BIYA, mais aujourd’hui, il prétend le bénir. Il croit qu’il peut corrompre Dieu à la dernière minute. On ne peut pas corrompre Dieu à la dernière minute. Nous devons commencer avec Dieu et finir avec Dieu, et non pas commencer avec les pratiques maléfiques et vouloir ensuite chercher Dieu comme pour l’entremettre sur des faits accomplis, sans repentir en vrai. C’est la raison pour laquelle Dieu s’appelle l’Alpha et l’Oméga, le Commencement et la Fin : tout doit commencer avec Dieu et finir avec lui. Ce que je sais, c’est que ce pays ne peut pas être troublé par les démons. C’est déjà scellé ainsi mais, il y a des individus, des simples qui ont été influencés par les propos de Maurice KAMTO. Bien-aimé, lève-toi donc pour dire à Dieu :
— Efface tous ces propos des mémoires, et que les yeux des uns et des autres s’ouvrent sur les méchancetés de KAMTO.
— Priez Dieu, que sa paix continue de régner au Cameroun, et que personne ne soit influencée de quelque manière que ce soit par des paroles de subversion ou de désordre.
« Seigneur interviens ! Nous assainissons l’atmosphère partout au Cameroun, et même chez ceux de la diaspora qui ont eu à visionner cette vidéo. Nous savons que tu as déjà mis l’interdit sur les humains ici au Cameroun, contre les soulèvements des esprits des abîmes. »

— Remerciez le Seigneur pour son interdit qui est sur les humains Camerounais.

Cet homme, du nom de Maurice KAMTO, qui a dit lors d’une délivrance prophétique qu’il est “jusqu’auboutiste”, cheminera seul. La Bible dit que seuls les rebelles habiteront les lieux arides (PSAUME 68 : 7). Cet homme, Maurice KAMTO, habitera seul dans le désert, et le désert c’est l’habitation des démons.

— Seigneur, tu fais cheminer cet homme seul. Il n’a aucun soutien ni humain, ni maléfique au Nom Puissant de Jésus.

« Nous isolons Maurice KAMTO. Tu es isolé ! Tu chemines seul dans ta « résistance » ! Merci Seigneur, parce que tu as le contrôle, tu as les commandes et c’est toi qui règne au Cameroun ! À toi la gloire ! À toi l’honneur ! Merci Seigneur, parce que personne ne peut te résister, aucun peuple, aucune institution, ne peut te résister. »
— Bénissez le Grand Jéhovah !

— Dans la même occasion, couvrons les heures qui restent, les préparatifs, la cérémonie d’investiture du Président Paul BIYA, la prise de fonction, tout ce qui sera fait pour cette nouvelle mandature dans le sang de Jésus. Priez le Seigneur avec confiance et avec foi.
« Merci Seigneur, parce que tu couvres les préparatifs, la cérémonie d’investiture, la prise de fonction, la mandature du chef de l’État par le sang de Jésus. Merci Seigneur, parce que tu es au contrôle. »

À la suite de ces prières, de nombreuses délivrances ont lieu, suivant la teneur des écrits qui suivent.

 

II-LA NEUTRALISATION ET L’ANÉANTISSEMENT DU PROJET D’EMPOISONNEMENT DU PRÉSIDENT PAUL BIYA AU TRAVERS DES MICROS PRÉPARÉS POUR LA CEREMONIE DE SON INVESTITURE À L’ASSEMBLÉE NATIONALE

Ce 04 novembre 2018, en prélude et en garantie au succès de son nouveau mandat, le Saint-Esprit a évité l’empoisonnement au président Paul Biya, en purifiant les micros empoisonnés qui devaient servir lors de sa cérémonie d’investiture à l’Assemblée Nationale ! Avec la complicité des esprits familiers de la région du Sud œuvrant pour empêcher l’investiture de leur fils, au fallacieux motif qu’ « il ne s’occupe pas d’eux » ( et que la région du Sud manque crument de routes, d’écoles, d’universités, et de formations hospitalières dignes de ce nom), les ennemis du Président Paul BIYA et du Cameroun ont conspiré « son empoisonnement par une poudre prévue pour être ointe sur les micros » dédiés à la cérémonie d’investiture, à l’Assemblée Nationale.

C’est grâce à une délivrance prophétique que ce projet macabre a été dévoilé. Il visait à contrecarrer les desseins que Dieu a prévu accomplir pour le Cameroun par le Président Paul BIYA. Ce plan macabre a été dévoilé sous l’action du Saint-Esprit de Dieu, lequel contraignait « l’esprit de divination » parlant alors dans le corps d’une jeune fille, ce 04 novembre 2018. Ce projet diabolique a
été anéanti par le feu du Saint-Esprit commandé depuis le Tabernacle de la Liberté, « Église de tous les peuples », et tous les démons suscités des abîmes pour aider à son accomplissement ont été décapités et renvoyés dans les enfers, par le saint serviteur de Dieu, le pasteur Caleb NGOA ATANGANA.

Après l’échec de tous les autres plans antérieurs pour chasser Son Excellence Paul BIYA du pouvoir, de nouveaux stratagèmes sont recherchés pour le tuer par tous les moyens. C’est peine perdue ; car lorsque Dieu dit OUI, nul ne peut dire NON !

 

III-LE DÉSHABILLAGE SPIRITUEL DE M. MAURICE KAMTO PAR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CPI), L’UN DE SES PARTENAIRES DE CONSPIRATION CONTRE LE PRÉSIDENT PAUL BIYA ET LE CAMEROUN

Ce même dimanche 04 novembre 2018 scellant l’irrévocable investiture du chef de l’Etat Paul Biya, le Seigneur a fait poser l’acte spirituellement déshabillé de ses attributs de magistrat international par la cour pénale internationale (CPI), représentant ses partenaires étrangers, dans leur projet de déstabilisation du Cameroun !

« … Nous avons deux enjeux : Paul BIYA doit sauter et la nouvelle monnaie doit disparaître… Nous voulons notre argent. Cet incapable de KAMTO n’a pas pu poser le dossier ‘‘Cameroun’’ sur notre table… Il est question que le Cameroun reconduise les accords de coopération, sinon nous gâtons tout… Nous voulons notre argent. » Ce sont là certaines déclarations du démon « CPI » à la recherche de Monsieur Maurice KAMTO en réclamation des fonds reçus.

Finalement manifesté dans un corps, Maurice KAMTO a reconnu avoir perçu de l’argent pour livrer le Cameroun aux occidentaux. Voici ce qu’il a dit, suppliant la CPI : « … Pardon, donnez-moi un sursis d’une semaine. Tout va se jouer cette semaine, tout le projet est en place… Voyez-vous les blancs, ce sont eux qui sont venus me chercher, ils m’ont donné de l’argent et m’ont promis d’être le successeur de Paul BIYA… Je me suis vu Président de la République du Cameroun et milliardaire… »

Au terme de cet échange tripartite, la « CPI » a entrepris de déshabiller Maurice KAMTO en pleurs, de ses attributs de magistrat international. Le saint serviteur de Dieu l’a alors renvoyé dans les abîmes la tête coupée et associé aux esprits mis à ses trousses par la colère de Dieu, en l’occurrence la « folie », « l’épée et la famine », la « confusion » et « les maladies diverses. ».

 

Cameroun, le Saint-Esprit évite l’empoisonnement au Président Paul BIY     A, au travers des micros, lors de la cérémonie de son investiture à l’assemblée nationale !

Avec la complicité des esprits familiers de la région du Sud œuvrant pour empêcher l’investiture de leur fils, au fallacieux motif qu’ « il ne s’occupe pas d’eux », les ennemis du Président Paul BIYA et du Cameroun ont conspiré « son empoisonnement par une poudre prévue pour être ointe sur les micros » dédiés à la cérémonie d’investiture, à l’Assemblée Nationale.

C’est grâce à une délivrance prophétique que ce projet macabre a été dévoilé. Il visait à contrecarrer les desseins que Dieu a prévu accomplir pour le Cameroun par le Président Paul BIYA. Ce plan macabre a été dévoilé sous l’action du Saint-Esprit de Dieu, lequel contraignait « l’esprit de divination » parlant alors dans le corps d’une jeune fille, ce 04 novembre 2018. Ce projet diabolique a été anéanti par le feu du Saint-Esprit commandé depuis le Tabernacle de la Liberté, « Église de tous les peuples », et tous les démons suscités des abîmes pour aider à son accomplissement ont été décapités et renvoyés dans les enfers, par le saint serviteur de Dieu, le pasteur Caleb NGOA ATANGANA.

Après l’échec de tous les autres plans antérieurs pour chasser Son Excellence Paul BIYA du pouvoir, de nouveaux stratagèmes sont recherchés pour le tuer par tous les moyens. C’est peine perdue ; car lorsque Dieu dit OUI, nul ne peut dire NON !

 

IV-L’ASSAINISSEMENT SPIRITUEL DE TOUTE LA CÉRÉMONIE D’INVESTITURE DU PRÉSIDENT PAUL BIYA, ET LE NETTOYAGE GÉNÉRAL D’ILLUMINATION DU CIEL CAMEROUNAIS À COMPTER DU 06 NOVEMBRE 2018

Les ennemis du Cameroun ont cru encore pouvoir le plonger dans le noir, avant, pendant et après la journée du 06 novembre 2018. Mais le Seigneur a épinglé et démantelé tous leurs visant à assombrir le ciel du Cameroun. C’est ainsi qu’il a décapité et renvoyé dans les abîmes les démons suivants :

– « LA JOURNÉE DU 06 NOVEMBRE 2018 » : ce démon représentait L’OBSCURITÉ invoqué par M. Maurice KAMTO dans son dernier discours incantatoire relatif à la journée du 06 Novembre 2018, et visant à inviter les camerounais à la résistance et à la subversion. N’eût été la grâce de Dieu, cette puissance de destruction allait rendre le Cameroun amer sous toutes les formes, par les troubles et les révoltes.

 

LE MAUVAIS TRANSFERT DES GÉNÉRATIONS : Ce démon a été invoqué par les enfers, pour se glisser comme intrus dans la lueur du NOUVEAU CAMEROUN, en y transplantant toutes les anciennes pratiques de l’ancien Cameroun (corruption, vols, immoralités, etc.). Quand il y a une nouvelle ère dans une famille, dans une organisation, un pays, cet esprit est invoqué pour transférer les maux, les troubles, les erreurs et les disfonctionnements de l’ancien système d’une génération présente à une génération future ; perpétrant ainsi la stagnation et le déclin.

L’ANCIEN CAMEROUN : c’est l’exemple concret de mauvais transfert de générations que le monde des ténèbres a prévu instaurer lors de la journée du 06 Novembre 2018. Voici déroulé son contenu : la sècheresse, la famine, la corruption, le vol, les épidémies, la tristesse, le malheur, la religion, les sectes, la sorcellerie, les réincarnations, la marque de la bête, les hybrides, etc.

LE MASSACRE : ce démon a déclaré avoir reçu une mission dès la nuit du 04 novembre 2018 au sein de la nation Cameroun. Engendré par la résistance du monde des ténèbres pour empêcher la prestation de serment du président de la République par des hécatombes humaines. Ce démon rappelle bien d’autres qui ont déjà été anéanti en faveur du Cameroun, en l’occurrence les esprits de génocide et de tribalisme.

 

– LES PROGRAMMATIONS : Il s’agissait de toutes les programmations du monde des ténèbres visant contre le Président de la République. Le Pasteur Caleb NGOA ATANGANA a invité l’Assemblée, à la prière pour annuler toutes les programmations maléfiques contre le Chef de l’État.

 

PRIÈRE : « Assemblé ! Levez vos mains, et annulez toutes les programmations maléfiques contre le Chef de l’État. Au nom de Jésus, toutes les programmations et les incantations du monde des ténèbres contre le Président Paul BIYA sont annulées, au Nom de Jésus ! Vous tous esprits des programmations et différentes incantations contre le Chef de l’État durant la journée du 06 Novembre 2018, je vous coupe les têtes ! »

Nous rendons toute la gloire à Dieu, qui a assainit la nation Camerounaise. Et contrairement au discours de Maurice KAMTO, qui qualifiait de « souillure nationale » et de « jour triste et sombre » le 06 novembre 208, le révérend pasteur Caleb NGOA ATANGANA a béni la nation en déclarant que même s’il y avait dans le ciel du Cameroun un quelconque nuage, la journée du 06 novembre 2018 sera marquée par un soleil qui marquera le début de la construction du NOUVEAU CAMEROUN par le président Paul BIYA.

 

V-L’ASSAINISSEMENT SPIRITUEL DE LA RÉGION D’ORIGINE DU PRÉSIDENT PAUL BIYA, LA RÉGION DU SUD, DE TOUS LES ESPRITS FAMILIERS ET SORCIERS QUI S’OPPOSAIENT À SON INVESTITURE

Le Président Paul BIYA vit manifestement désormais sous l’influence du Saint-Esprit de Dieu ! C’est grâce à sa personne que ce dernier a pu sortir des filets des sorciers de toute la région du sud, sa région natale ! Ainsi, le Président Paul Biya a été couvert dans le Très Précieux Sang de Jésus-Christ avant, pendant et après son investiture !

« … On nous dit partout au Cameroun que c’est nous qui gouvernons le pays, alors que nous n’avons rien… Il n’y a pas les hôpitaux, quand bien même il y en a, ils ne disposent pas de matériels et de médicaments… Nos enfants sont obligés d’aller à l’université à Yaoundé, à Douala et autres, alors qu’il donne les universités à Maroua, à Bamenda, ces régions où on le combat… Nous ne mangeons pas, nous avons faim. Nous entendons seulement qu’il est venu, qu’il est reparti… Nous avons alors décidé que nous-mêmes nous irons avec lui cette fois-ci au PALAIS d’ÉTOUDI … ! » Voilà la déclaration faite par le collectif des sorciers du Sud contre l’investiture de leur fils Paul BIYA Bi MVONDO prévue le 06 novembre 2018. Ces sorciers avaient programmé de profiter du retour du Chef de l’État, de son village au PALAIS DE L’UNITÉ à Yaoundé, pour lui nuire ; ignorant que le Saint-Esprit avait déjà un dispositif approprié pour contrecarrer leur action mystique.

Grâce en effet aux banderoles affichées à MEYOMESSALA, portant l’image de l’Autorité Spirituelle de Dieu au Cameroun (Pasteur Caleb NGOA ATANGANA) bénissant le Président BIYA, les anges de Dieu ont envahi toute la région du Sud, saisi tous les sorciers de la région au point de les loger dans deux corps ce 04 novembre 2018 matin, jusqu’à 13h au moment où ils sont décapités et renvoyés dans les abîmes par l’homme de Dieu à Yaoundé.

C’est à ce même moment, comme par hasard, que le cortège ramenant le Président BIYA à Yaoundé, s’est ébranlé de son village natal MVOMEKA’A ! Le Saint-Esprit aura ainsi administré un bon camouflet au collectif des sorciers de la Région du Sud. Gloire à Dieu qui aura bâti une armure autour du Président Paul BIYA !

 

VI-L’ACTE DE CONSECRATION DU PRESIDENT-ÉLU PAUL BIYA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU CAMEROUN, SELON LA FORMULE BIBLIQUE DU LIVRE DE ZACHARIE, CHAPITRE 4, VERSETS 6 ET 7.

— Prions le Seigneur, afin que tous les ennemis, tous les opposants qui viennent de l’intérieur et de l’extérieur, des abîmes et des autres planètes fléchissent genou devant le président BIYA. Nous sommes à l’époque de la construction du deuxième temple spirituel et le chef de l’État est comme Zorobabel, le gouverneur qui devait reconstruire le second temple physique (ZACHARIE 4 : 6-7). Qui es-tu grande montagne devant Paul BIYA ? Aucune montagne ne peut lui résister pendant cette mandature, parce que ce n’est ni par la force, ni par la puissance, mais c’est par l’Esprit de Dieu ! Cet homme, du nom de BIYA, aidera pour ce grand Réveil que le monde attend. La parole de Dieu l’atteste et cette parole est adressée à Paul BIYA. Aucune résistance, aucune montagne ne se placera devant lui. La résistance dont Maurice KAMTO parle est faite des montagnes étrangères qu’il a appelées, pour qu’elles se placent devant Paul BIYA, et vous savez qu’actuellement la grande montagne c’est les États-Unis.

Dans deux jours, le président BIYA posera la pierre au milieu des acclamations. Paul BIYA est le choix divin ! Il est positionné dans ce pays pour défendre les intérêts de Dieu, qui l’y a placé pour accomplir cette tâche. On ne s’improvise pas pour être président, et ici au Cameroun surtout, les sectaires, les ambitieux et tout le reste doivent comprendre que ce n’est pas celui qui veut qui préside le Cameroun. Il faut plutôt que Dieu te désigne, que son choix soit dévolu sur toi. Désormais, c’est la décision que Dieu prend pour ce pays, et elle y prend effet !

Tous ceux qui ont méprisé les faibles commencements doivent comprendre que le président BIYA avait les mains et les pieds liés. Il avait de la bonne volonté pour diriger ce pays, mais il ne pouvait pas y arriver, car il lui fallait la présence de Dieu et le soutien spirituel pour prendre les bonnes décisions. Vous savez que depuis que les délivrances prophétiques ont commencé, les esprits impurs qui travaillent dans les ténèbres sont exposés et anéantis. C’est cela qui a donné la force et le courage au président BIYA. Ceux donc qui méprisaient les faibles commencements verront le niveau dans la mandature de Paul BIYA (ZACHARIE 4 : 10).

Vous savez que le nom de BIYA est médit dans les maisons, sans savoir qu’il n’y est pour rien. On le taxe de dictateur, on taxe son règne de dictatorial, mais loué soit Dieu qui a pris lui-même les commandes et qui décide pour cette nation. Les décisions ne viennent pas de la France, des États-Unis, de l’Angleterre, des abîmes, etc., les décisions viennent d’en haut, du Dieu qui a créé cette nation avec un objectif ; et tout ce que Dieu a prévu faire dans cette nation va se réaliser. C’est pour le salut des peuples que Dieu a choisi cette nation.

 

— L’acte d’investiture du président Paul Biya par la lecture de la parole que Dieu lui adresse à l’occasion du démarrage de son projet de construction du Cameroun, le 06 novembre 2018. Référence Biblique : livre de Zacharie, chapitre 4, versets 6 à 10 :

« Alors il reprit et me dit : c’est ici la parole que l’Éternel adresse à BIYA PAUL : Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon esprit, dit l’Éternel des armées. Qui es-tu, grande montagne, devant BIYA PAUL ? Tu seras aplanie. Il (BIYA PAUL) posera la pierre principale au milieu des acclamations : Grâce, grâce pour elle ! La parole de l’Éternel me fut adressée en ces mots : les mains de BIYA PAUL ont fondé cette maison (la construction du Cameroun), et ses mains l’achèveront ; et tu sauras que l’Éternel des armées m’a envoyé vers vous. Car ceux qui méprisaient le jour des faibles commencements se réjouiront en voyant le niveau dans la main de BIYA PAUL. Ces sept sont les yeux de l’Éternel, qui parcourent toute la terre. »
Et l’homme de Dieu de conclure : « … Contrairement à la déclaration de Maurice KAMTO qui fait de la journée du 06 novembre 2018, UNE JOURNÉE SOMBRE ; le 06 novembre 2018 sera, UNE JOURNÉE MARQUANT LE DÉBUT DE LA BRILLANCE DU CAMEROUN… », Avant d’inviter l’assemblée à apprécier l’œuvre de Dieu au Cameroun par des acclamations nourries !

Gloire soit rendue à notre Seigneur Jésus-Christ, d’éternité en éternité ! Amen !

(Français) CAMEROUN, VOICI POURQUOI MONSIEUR MAURICE KAMTO NE GAGNERA PAS L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DU 07 OCTOBRE 2018 !

Disculpa, pero esta entrada está disponible sólo en Francés. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

C’est depuis le mois de juin 2018 que le candidat Maurice KAMTO a spirituellement perdu l’élection présidentielle du 07 octobre 2018 !

S’il est admis que le spirituel, c’est-à-dire l’invisible, précède et commande le réel ou le physique, il est à admettre que le candidat du parti politique MRC, monsieur Maurice KAMTO, ne peut gagner l’élection présidentielle du 07 octobre 2018, pour les trois raisons d’ordre spirituel qui suivent, et que l’Esprit de Dieu a si bien révélées au monde entier, par le Tabernacle de la Liberté, « Église de tous les peuples » dépositaire de son Autorité au Cameroun, et dont l’arme fatale réside en les délivrances prophétiques. Il s’agit de : son anéantissement spirituel le 24 juin 2018 (1), L’anéantissement spirituel de ses soutiens extérieurs multiformes le 24 juin 2018 (2),L’anéantissement de son gouvernement « enférique » le 28 juin 2018 (3). Ce sont les trois piliers spirituels sur lesquels auraient pu reposer une éventuelle victoire du candidat du MRC, monsieur Maurice KAMTO.

 

  • L’anéantissement spirituel du candidat Maurice KAMTO : trois mois avant l’ouverture de la campagne pour l’élection présidentielle, soit le 24 juin 2018, l’esprit de Dieu a fait manifester dans un corps, les démons constituant le socle de sa fondation spirituelle, sous le nom de “Maurice KAMTO”, afin qu’ils exposent sa stratégie pour accéder à la magistrature suprême du Cameroun ; et surtout qu’ils soient spirituellement neutralisés, affaiblis et anéantis. Ces démons, parlant dans le corps d’une jeune fille, se sont largement étendus sur la stratégie de son parti MRC, pour accéder au pouvoir. Au terme de leur échange avec le révérend Caleb NGOA ATANGANA, l’Autorité Spirituelle de Dieu au Cameroun, le candidat du MRC fut décapité et renvoyé dans les abîmes la tête coupée. Il n’est donc resté dès cet instant, qu’une simple carcasse vide de toute substance spirituelle mystico-maléfique qui ne pouvait plus avoir l’influence dominatrice dont il avait besoin dans le cadre de la présente élection. De plus, ses démons ayant largement exposé la stratégie du MRC pour cette élection, une prière spécifique a été élevée par le saint serviteur de Dieu, pour la contrecarrer. C’est le même sort subi par ce candidat de la part de Dieu, qui a d’ailleurs été réservé à ses soutiens étrangers représentés par le Président Américain DONALD TRUMP.

 

  • L’anéantissement spirituel des soutiens extérieurs multiformes de monsieur Maurice KAMTO : Ironie du sort ! L’Esprit de Dieu a saisi le principal démon qui collaborait avec le président Américain DONALD TRUMP et qui portait nécessairement son nom, pour qu’il subisse le même sort que celui de monsieur Maurice KAMTO, son Poulin à l’élection présidentielle du 07 octobre 2018. Représenté par ce démon, son potentiel renfort multiforme ainsi que tous les autres renforts étrangers (Union Européenne, ONU, etc.) dont il était la représentation, ont été spirituellement anéantis ce même 24 juin 2018 par le saint serviteur de Dieu qui les a renvoyés dans les abîmes la tête coupée. Aucune démarche de ces soutiens extérieurs du candidat du MRC ne pouvait dès lors prospérer au Cameroun ; qu’il s’agisse des systèmes de fraude électoraux européens et américains à l’instar de celui qui a imposé le candidat DONALD TRUMP au pouvoir ; ou qu’il s’agisse des multiples mécanismes de corruption (à coup de milliards) des organes chargés du processus électoral et de la proclamation des résultats de ladite élection, etc.. Par la volonté de Dieu, tous « ces systèmes électoraux » prévus pour empêcher l’accomplissement des desseins de Dieu pour le Cameroun à travers cette élection, se sont manifestés et rassemblés dans un corps, pour être spirituellement démantelés et anéantis, le jour des élections, soit le dimanche 07 octobre 2018. Personnellement anéanti aussi bien que ses soutiens extérieurs, le candidat du MRC ne pouvait se ressourcer spirituellement qu’à partir de son gouvernement déjà existant dans les abîmes.

 

  • L’anéantissement du gouvernement « enférique » de monsieur Maurice KAMTO : Autant le président Paul BIYA est le candidat voulu par Dieu pour la présente élection présidentielle, autant le candidat du MRC est celui voulu du monde des ténèbres, du diable pour cette même élection. Celui-ci disposait donc déjà d’un gouvernement qui œuvrait spirituellement pour lui dans les abîmes. C’est celui-ci qui aurait pu le reconstituer spirituellement afin de lui redonner des chances de gagner éventuellement l’élection présidentielle dont les résultats sont aujourd’hui attendus. En fin stratège, Dieu qui connaît tout mieux que quiconque, savait bien qu’il lui restait cette possibilité. C’est pourquoi, il a aussi, par son Esprit, comme dans le cas de Maurice KAMTO lui-même, et celui de Donald TRUMP, fait saisir ce gouvernement pour le loger dans un corps aux fins de son démantèlement et de son anéantissement. C’était le dimanche 28 juin 2018, au Tabernacle de la Liberté, « Église de tous les peuples » où ce gouvernement a été décapité à son tour et renvoyé dans les abîmes la tête coupée par le saint-serviteur de Dieu, le révérend Caleb NGOA ATANGANA. Ce fut le 3e acte que Dieu par son Saint-Esprit posait ainsi à l’avance, contre le candidat du MRC.

Le grand Dieu créateur du ciel et la terre, pour être complet dans sa volonté et son action de garantir une saine victoire à son candidat qu’il a investi d’une mission divine pour le Cameroun en ces temps de la fin, a également anéanti à l’avance le calendrier postélectoral du MRC associant tous les ennemis et adversaires politiques du Président Paul BIYA. Il a précisément, par son Saint-Esprit, neutralisé tous les démons des abîmes préparés pour causer troubles et confusion après l’annonce de la réélection du Président Paul BIYA. Il s’agit des esprits dénommés « l’après élection » le dimanche 07 octobre 2018 et « les envahisseurs » le jeudi 11 octobre 2018, au Tabernacle de la Liberté, « Église de tous les peuples ». Par ce dernier acte divin, les camerounais doivent comprendre que, tout le processus électoral (avant, pendant et après l’élection) est sous le contrôle de Dieu, et garder calme et sérénité face aux agitations des uns et des autres candidats, en attendant la proclamation de LA VICTOIRE DU CANDIDAT DE DIEU, LE PRÉSIDENT PAUL BIYA. NUL NE PEUT EN EFFET CHANGER OU ANNULER LA DÉCISION DE DIEU !

En considérant bibliquement que toute autorité vient de Dieu au sens de ROMAINS 13 : 1, les camerounais et les peuples du monde entier, doivent se rendre à l’évidence que Dieu avait préparé le Président Paul BIYA depuis sa création, pour assumer la mission qu’il lui a confiée pour le Cameroun, le centre du monde ; ce pays choisi de lui comme « sa plantation », pour se révéler au monde entier (ESAÏE 61 ). Pour y parvenir, malgré la domination du monde par le diable, IL Y A INVESTI UN HOMME DE SON AUTORITÉ, LE RÉVÉREND CALEB NGOA ATANGANA, EN QUI IL A RÉVÉLÉ L’EXTRAORDINAIRE PHÉNOMÈNE DE LA DÉLIVRANCE PROPHÉTIQUE AU MONDE ENTIER, GRÂCE A LAQUELLE, LE PRÉSIDENT PAUL BIYA MALGRÉ TOUT, DEMEURE EN VIE ET REMPORTERA L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DU 07 OCTOBRE 2018. Comme ce fut le cas pour les Rois évoqués dans l’ancien testament où Dieu mît un prophète aux côtés de chacun d’eux, le révérend Caleb NGOA ATANGANA se retrouve manifestement être, le prophète de Dieu auprès du Président Paul BIYA !

Gloire à Dieu pour ses hauts faits au Cameroun et dans le monde, au siècle des siècles, amen ! Amen !

(Français) SALES TEMPS EN PERSPECTIVE ! POUR TOUT FAUX PROPHÈTE, PASTEUR ET PRÊTRE

Disculpa, pero esta entrada está disponible sólo en Francés. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

« Et lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi (Jean 14 : 3). Voilà ce que Jésus-Christ promet à ses disciples. Par cette promesse, tout chrétien de par le monde attend le retour du Seigneur Jésus-Christ. Mais avant son retour, son évangile ou mieux sa BONNE NOUVELLE doit préalablement se faire entendre par toute la terre (Mathieu 24 : 14). Le pullulement des églises et “d’Hommes de Dieu” dans un contexte préparatoire du réveil spirituel mondial dont les signes prémonitoires sont si légion, pourrait faire croire que les conditions sont déjà propices au retour de Christ. Que non !

Cette paradoxale réalité obligerait dès lors à s’interroger sur ces « hommes de dieu » et leur enseignement qui curieusement n’influencent et ne transforment pas les vies et les peuples. Elle obligerait au demeurant à se demander comment serait-il possible un jour, dans ces conditions, que le Seigneur puisse revenir comme il a promis ? C’est à se demander par ailleurs si Dieu, dont le monde des ténèbres dit « qu’il a perdu le contrôle du monde » aurait encore les moyens de laver l’hideux visage du monde actuel et le rendre à Christ ?

A l’observation, depuis les églises traditionnelles ou mortes jusqu’aux églises dites de réveil, la parole de Dieu prêchée dans les nations est diluée au gré des faux prophètes qui sont à la vérité des « loups ravisseurs en vêtements d’agneaux » (Mathieu 24 : 11). Ils proclament une parole lue dans une Bible « renversée » dite par ailleurs « vice versa » dans le jargon du monde des ténèbres (Mathieu 24 : 11, 24). Il s’agit plus simplement d’un évangile de prospérité et de gloire des hommes ; et non un évangile de repentance et de salut des âmes chère à Jean-Baptiste et à Jésus-Christ lui-même.

Sachant que tout ce qui n’honore pas Dieu, honore nécessairement son ennemi le diable, il n’y a qu’un pas de dire que, depuis le départ de Jean le dernier apôtre, le monde entier s’est abreuvé à la doctrine du diable ; abusant alors de l’usage du Saint nom de Jésus. Les faux pasteurs, prophètes, prêtres et évêques ont en effet torpillé son évangile dans le but évident d’empêcher à ses brebis d’accéder à sa BONNE NOUVELLE et finalement empêcher la propagation de celle-ci, ou tout au moins la freiner.

Dieu le Père, souverain dans la programmation de son intervention sur la terre, est venu par une délivrance prophétique survenue au cours du culte du dimanche 29 avril 2018 au Tabernacle de la Liberté, « église de tous les peuples », annoncer des représailles contre tous ceux qui usent abusivement du Saint nom de son Fils Jésus-Christ. A défaut pour eux de se repentir et se convertir, ils doivent libérer l’espace chrétien au profit de « véritables appelés » de lui, qui répandront avec puissance et autorité, la BONNE NOUVELLE de Jésus-Christ dans le monde entier.

Le rapport de cette délivrance prophétique met en relief le fait qu’il a, à cet effet, pour faire éclore son mouvement libérateur des captifs et annonciateur du retour de son Fils Jésus-Christ, sonné « la fin de la récréation » par l’envoi de « sept fléaux » contre tout usurpateur du Saint nom de Jésus, afin de les contraindre au respect de sa souveraine décision de faire entendre enfin sa parole au monde entier et créer les conditions idéales de retour de Jésus-Christ. La campagne punitive de Dieu contre eux est donc ouverte, serait-il logique de conclure (ZACHARIE 5 : 2-4)!
Ces sept fléaux qui s’abattront sur ces usurpateurs du Saint nom de Jésus aussitôt que les véritables chrétiens du Cameroun et du monde les mettront en mission, sont les suivants dans l’ordre de citation :
La mort
L’incendie
L’accident
L’agression
La démission
La noyade
La pendaison

Que tout prétendu « homme de dieu », tout prêtre, évêque, cardinal ou Pape se souvienne que Dieu, pour faire sortir le peuple d’Israël de l’Egypte, avait usé de prodiges, signes et miracles en dix plaies par Moïse contre le roi Pharaon et son peuple (Exode 7 : 14-29 ; Exode 8, 9, 10 et 11). C’est justement cette même démarche qu’il vient d’adopter, au travers de cette délivrance prophétique, contre tous ceux qui empêchent ou continueront d’empêcher à ses brebis d’accéder au vrai évangile, l’évangile de vérité ; au Cameroun, en Afrique et dans le monde entier. Cette démarche témoigne de la colère de Dieu et indique de « sales temps » en perspective contre eux dès à présent (Mathieu 24 : 50-51).

Alors, avis aux serviteurs du diable de par le monde, n’endurcissez pas votre cœur, abandonnez et venez à Jésus-Christ, afin que nous vivions ensemble LE GRAND REVEIL SPIRITUEL MONDIAL à venir ; car, le Révérend Pasteur Caleb NGOA ATANGANA, porte-parole circonstanciel de Dieu, a désormais mis ces sept fléaux en mission contre vous !

*** Ceci est l’appel de Dieu en ce 29 avril 2018 à travers le Tabernacle de la liberté, « église de tous les peuples » depuis Yaoundé au Cameroun !

(Français) LE PROCESSUS DE SANCTIFICATION DU CROYANT PAR LES DÉLIVRANCES PROPHÉTIQUES

Disculpa, pero esta entrada está disponible sólo en Francés. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Le dimanche 05 novembre 2017, jour de clôture du séminaire dudit mois, la communauté du Tabernacle de la Liberté ‘‘église de tous les peuples’’ et tous ses fidèles internautes et auditeurs ont eu droit à une exhortation illustrée en lieu et place de leur prédication habituelle. En effet, le Révérend Pasteur Caleb NGOA ATANGANA dévoilait au peuple de Dieu le message que ce dernier venait de lui donner à travers une image, lors d’une vision. Comme dans un véritable cours pratique, l’image objet de cette vision avait été reproduite sur un tableau, pour faciliter la compréhension de tous. Elle était en réalité une échelle schématique de la progression de la sanctification du croyant dans sa marche chrétienne. Le serviteur de Dieu l’avait baptisée : « le processus de sanctification du croyant par les délivrances prophétiques ». Nous vous livrons ci-dessous la quintessence de cette exhortation de circonstance, laquelle a pour but d’aider les uns et les autres à mieux comprendre la raison d’être des délivrances prophétiques, et briser les mauvaises attitudes de frustration, d’endurcissement, d’auto-défense, de justification personnelle, de découragement ou même de déni (en totalité ou en partie), face aux divers correctifs et aux interpellations que le Seigneur nous adresse en vue de nous rendre meilleurs par ces délivrances prophétiques. Par cet enseignement donné par le révérend, vous comprendrez encore combien les délivrances prophétiques  sont un moyen, une sorte de garde-fou que le Seigneur utilise, afin d’aider et d’accompagner victorieusement le chrétien dans son cheminement vers la cité céleste. Alléluia !

– Pasteur Caleb : en priant pour vous et en demandant avec insistance à Dieu ce qui ne va pas dans notre assemblée, il m’a montré l’illustration reproduite ci-dessous en six (6) tableaux, afin que je vous la communique. Elle représente le processus de votre nettoyage spirituel, un processus qui vise votre sanctification. Il faut dire que Dieu utilise le procédé de la délivrance prophétique par la mise à contribution des esprits impurs qui vous assistent dans ce processus ; étant entendu que vous ne pouvez pas toujours de vous-même identifier tous vos problèmes, et surtout savoir à quel niveau vous vous trouvez dans l’échelle de ce processus de sanctification. Malheureusement, ce langage que le Seigneur a choisi dans sa discrétion, n’a eu pour conséquence en vous que : frustration, découragement, rébellion et abandon ; toutes choses qui traduisent votre démission et qui vous font donc n’être ici que de corps. La présente illustration vient vous donner la compréhension du phénomène de la délivrance prophétique du croyant. Elle devrait, au terme des explications, vous rétablir dans votre marche chrétienne en toute confiance avec Dieu. C’est pourquoi je vous prie de bien suivre la présente illustration, laquelle est matérialisée dans le schéma ci-dessus.

De quoi le Seigneur revêt-il le croyant ? Il revêt le croyant d’un habit blanc. N’est-ce pas ? Le Seigneur ne revêt pas le croyant de la veste, encore moins de la veste noire, comme un esprit l’avait dit ici le dimanche 28 mai 2017, pour montrer tout le non-sens des déclarations de certains faux prophètes venus d’Ouganda, lesquels avaient péri dans le déraillement de train d’Eséka du vendredi 21 octobre 2016. En effet, ces faux prophètes prétendaient avoir vu l’église de Jésus-Christ habillée en vestes noires au Cameroun. Je reprécise que le Seigneur revêt le croyant d’un habit blanc (Ecclésiaste 9 : 8, Apocalypse 3 : 4-5 ). Si vous êtes effectivement croyants, sachez que vous êtes revêtus de votre habit blanc, qui représente la vie de sanctification (Apocalypse 19 : 7-8).

Quand Dieu parle à son peuple ou à son enfant que vous êtes et qu’il aime, pour vous interpeller à la sanctification et à la repentance par le moyen des esprits impurs, ces esprits ne parlent pas d’eux-mêmes. Ils se manifestent et parlent d’après ce qui leur est ordonné de dire. Ainsi, s’il est avéré que votre vêtement porte juste une tache au milieu, cela indique que vous l’avez sali. Cette tache, aussi infime soit-elle, représente la somme des péchés qui sont en vous à ce moment précis. Un esprit impur viendra donc, poussé par le Saint-Esprit, vous signifier que votre vêtement blanc est sale, et il vous dira avec précision l’aspect de votre vie qui est concerné par cette saleté. À partir d’une telle interpellation, celui qui est un peu honnête regardera sa vie en profondeur, il reconnaîtra cette saleté et s’engagera à laver son habit blanc, c’est-à-dire qu’il s’engagera dans la purification au moyen d’une repentance sincère.

Pour avoir un exemple biblique d’esprits impurs qui mettent à nue et indexent les hommes à cause de leurs péchés, nous pouvons lire l’exemple édifiant de Zacharie 3 : 1-5 « Il me fit voir Josué, le souverain sacrificateur, debout devant l’ange de l’ Éternel, et Satan qui se tenait à sa droite pour l’accuser. L’ Éternel dit à Satan : que l’ Éternel te réprime, lui qui a choisi Jérusalem ! N’est-ce pas là un tison arraché du feu ? Or Josué était couvert de vêtements sales, et il se tenait debout devant l’ange. L’ange, prenant la parole dit à ceux qui étaient devant lui : Otez lui les vêtements sales ! Puis il dit à Josué : Vois, je t’enlève ton iniquité, et je te revêts d’habits de fête. Je dis : qu’on mette sur sa tête un turban pur ! Et ils mirent un turban pur sur sa tête, et ils lui mirent des vêtements. L’ange de l’ Éternel était là ».

Le point no 1 (voir le point correspondant au pire, dans le schéma ci-dessus) symbolise la saleté qui préoccupe le Seigneur, et ce point sera diminué du poids du péché effectivement reconnu, confessé et repenti ; parce que vous en aurez pris conscience et que vous vous serez mis véritablement au travail. Vous aurez donc lavé votre habit blanc, et vous l’aurez débarrassé d’une partie de sa tache, qui n’aurait donc plus la même grosseur qu’au départ. Toutefois, si le péché subsiste en vous, votre habit blanc demeurera sale, comme l’indiquent les deux (2) premiers points de la figure ci-dessus : la tache à l’état n°2 (le mal) sera évidemment moindre qu’à l’état n°1 (le pire). Si vous prenez sincèrement conscience du processus de votre épuration enclenchée par le Seigneur, et que vous répondez encore positivement à l’interpellation suivante, lorsque les esprits impurs vous rediront que vous êtes sale, vous ne le prendrez pas mal, et vous ne direz pas que vous vous êtes lavé et purifié la dernière fois.

Au contraire, vous reconnaîtrez votre état de saleté en faisant de nouveau une profonde introspection dans votre vie, et par conséquent, vous vous laisserez nettoyer par le Seigneur à l’aide de la repentance sincère.  En effet, Dieu veut que chaque chrétien se maintienne dans le premier amour et dans la mesure de la stature parfaite de l’image de Christ, suivant ce qui est écrit dans Apocalypse 2 : 1-5 que : « Ecris à l’ange de l’ Église d’ Éphèse : (…) Je connais tes œuvres, ton travail et ta persévérance. Je sais que tu ne peux supporter les méchants ; que tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres et qui ne  le sont pas, et que tu les a trouvés menteurs ; que tu as de la persévérance, que tu as souffert à cause de mon nom, et que tu ne t’es point lassé. Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour. Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres ; sinon, je viendrais à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu te repentes ». En vous soumettant et en acceptant le nettoyage par les délivrances prophétiques, vous laverez encore votre habit blanc et la tache qui y était marquée se trouvera une fois de plus diminuée ; et c’est donc de cette manière que vous vous retrouverez à l’état n°3 (le mieux).

Cet état indique clairement que la tache a encore diminué par rapport à l’état précédent ; cependant, vous êtes encore sale, vous n’avez pas encore atteint le niveau voulu par Dieu. Lorsque les esprits impurs vous interpellent une troisième fois et que vous continuez à réagir positivement en acceptant de regarder votre vie comme dans un miroir; vous laverez encore votre habit blanc, et une partie de la saleté objet de la tache sera considérablement délestée, sans toutefois disparaître totalement, ce qui vous place à l’état suivant, l’état n°4 (le meilleur). Il est donc capital de souligner que tout dépend naturellement de votre docilité et de la manière dont vous réagissez, suivant ce qui est écrit dans Proverbes 12 : 1, « celui qui aime la correction aime la science ; celui qui hait la réprimande est stupide » ; et dans Hébreux 12 : 7-10, « supportez le châtiment : c’est comme des fils que Dieu vous traite ; car quel est le fils qu’un père ne châtie pas ? Mais si vous êtes exempts du châtiment auquel tous ont part, vous êtes donc des enfants illégitimes, et non des fils. D’ailleurs, puisque nos pères selon la chair nous ont châtiés, et que nous les avons respectés, ne devons-nous pas à bien plus forte raison nous soumettre au Père des esprits, pour avoir la vie ? Nos pères nous châtiaient pour peu de jours, comme ils le trouvaient bon ; mais Dieu nous châtie pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté. »

La prochaine fois que l’amour et la grâce de Dieu agiront pour vous, il vous localisera par une autre interpellation des esprits impurs. Ne vous étonnez pas, et ne vous en offusquez pas ! Ne dites pas par exemple : « ouais ! Malgré tout le travail que j’ai déjà fait, comment la même chose m’est-elle toujours reprochée ! » Si vous le prenez de cette manière, cette tache grossira encore, au lieu de diminuer. Elle pourra même grossir au point de couvrir encore tout votre être. Pourquoi ? Simplement parce que vous avez mal pris l’interpellation de Dieu. Or, vous étiez déjà pourtant à une bonne longueur de votre sanctification ; vous étiez déjà pourtant avancé dans votre processus de nettoyage spirituel, grâce aux efforts considérables que vous avez consentis depuis le début. Voyez-vous cela ? Si par contre vous accueillez favorablement cette énième interpellation de Dieu au travers des esprits impurs, et que vous vous dites : « je vais y travailler », et si vous vous mettez effectivement et intensément au travail pour en finir avec la saleté, avec le péché, la quantité de saleté sera encore considérablement diminuée et ôtée de votre habit blanc.

Et une chose entraînant une autre, vous passerez d’une grosse tache à une tache à peine visible représentée par un point sur l’avant dernier niveau, qui est l’état n°5, celui du standard absolu qualifié de justice pharisienne. Or, comme la Bible déclare explicitement que notre justice doit surpasser celle des scribes et des pharisiens (Matthieu 5 : 20), il y a encore du travail à faire. De même, comme Jésus fait de chaque chrétien une pierre précieuse  posée sur le fondement des apôtres (Apocalypse 21 : 14-20, Ephésiens 2 : 20), et comme il veut faire paraître cette église « glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible » (Ephésiens 5 : 27), il continuera avec les interpellations, comme c’est exactement le cas dans le livre de l’Apocalypse, avec les églises d’ Éphèse, de Pergame, de Thyatire, de Sardes, et de Laodicée. Quand nous atteignons réellement le standard de Dieu, ces interpellations seront plutôt de l’ordre de l’encouragement à persévérer, comme on le voit dans les déclarations de Jésus à certains fidèles de l’église de Thyatire, à l’église de Smyrne, et à l’église de Philadelphie (Apocalypse 2 : 8-11 et 24-25, Apocalypse 3 : 1-11).

La présence d’un quelconque petit point sale sur votre vêtement blanc, même à peine perceptible, n’empêchera pas que les esprits impurs reviennent à la charge pour vous dire que vous êtes sale. Et vous êtes effectivement encore sale, bien que cette saleté soit si infime. Elle reste une saleté aux yeux de Dieu qui est Saint, et qui ne quantifie pas le péché, ce d’autant plus que tout péché mène à la mort (Romains 6 : 23). C’est pourquoi vous serez encore interpellés pour le même motif de péché. Je vous prie de regarder la grosseur des taches sur l’état n°1 (le pire) et l’état n°5 (le standard absolu qualifié de justice pharisienne). La feuille représentant l’état n°5 (le standard absolu qualifié de justice pharisienne) est-elle totalement blanche pour vous ? Nous voyons que non ! Les deux feuilles représentant les états n°1(le pire) et n°5 (le standard absolu qualifié de justice pharisienne) contiennent toutes des taches à nos yeux, aux yeux de Dieu et aux yeux de ces esprits qu’il envoie pour nous accompagner dans notre purification. Ces deux feuilles sont bel et bien tachetées, mais à des degrés différents. Il importe encore de rappeler que ce travail de purification progressive a lieu lorsque vous ouvrez favorablement votre cœur au fur et à mesure, et que vous travaillez pour avancer dans le processus. En d’autres termes, cela voudrait dire que vous avez bien compris le phénomène, et que vous y avez adhéré en vous engageant à faire le travail spirituel requis.

Pour atteindre le niveau représenté par un tout petit point, certains ont saigné, leurs genoux ont enflés et ont été écorchés ; pendant que d’autres ont maigri, à cause des jeûnes et des prières. D’autres encore se sont retrouvés totalement isolés, parce que, comprenez-le, notre sanctification doit affecter même notre entourage. Il faudrait donc parfois que vous restiez seuls, que vous soyez abandonnés des autres, que vous soyez sans compagnie. Est-ce que vous le comprenez bien ? Quand vous atteignez donc le niveau 5, et que vous êtes encore interpellés à vous amender une seconde fois, puis une troisième et une quatrième, il est facile que vous vous étonniez de cela. Cet étonnement peut vous offusquer et vous pousser à la rébellion. Mais, si au contraire, il vous révolte positivement par le constat qu’il y a toujours de la saleté en vous malgré tous vos efforts ; cette révolte vous engagera à en finir, à en découdre avec la vie de péché pour vous garantir une vie de sanctification. Dès que vous faites ce travail comme il se doit, le point de saleté qui demeurait sur votre habit blanc disparaît. Vous devenez donc comme la dernière feuille blanche, la dernière figure où il n’y a plus rien sur vous. Votre habit retrouve toute sa blancheur, et aucun esprit impur ne peut plus vous interpeller ou vous indexer, puisqu’il n’y a plus de tache en vous.

Je vous fais remarquer que celui qui a une grande tache comme à la figure n°1 (le pire) et celui qui a une petite tache comme à la figure n°5 (le standard absolu qualifié de justice pharisienne), seront évidemment traités et indexés de la même manière, ils seront pris ensemble par les esprits impurs. Vous aurez tort de dire : « oh, on ne devrait pas me prendre, parce que la tache sur mon vêtement blanc est petite ; alors que celles des autres sont de grosses taches ! ». La saleté reste la saleté devant Dieu ! C’est la même chose ! Et même, la Bible réitère que « quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous » (Jacques 2 : 10). Conséquemment, quand Dieu dépêcherait des esprits impurs pour vous interpeller, ne résistez pas, ne dites pas qu’ils ne devraient pas vous prendre, au motif que la tache en vous est petite. Ces esprits auront raison de dire que vous êtes sale, tant que vous n’aurez pas migré de l’état n°5 (le standard absolu qualifié de justice pharisienne) à l’état n°6 (la sanctification). Cette attitude de la part de notre Dieu vise à réveiller votre conscience endormie, pour que vous preniez votre cas très au sérieux. C’est pour cette raison qu’il permet que le ton rude des esprits impurs soit le même pour tout le monde, lorsque ces derniers s’adressent à vous, indépendamment de l’état dans lequel vous vous trouvez. Dieu ne voudrait pas vous laisser vous contenter du minimum, ou vous complaire dans la médiocrité, car la médiocrité elle-même est un péché. Dieu nous veut engagés et mis à part pour lui à 100%, c’est-à-dire à notre maximum. Et c’est certainement la méthode qu’il a trouvée appropriée pour que nous puissions le comprendre, et lui réserver le meilleur de nous.

En conséquence, vous ne pourrez être épargnés des interpellations des esprits, que si et seulement s’il n’y a plus rien en vous comme tache spécifique ; que s’il n’y a plus rien à changer en vous. C’est comme cela que Dieu travaille ! Quelqu’un a-t-il compris cette illustration ? Pourriez-vous définitivement la comprendre, l’adopter et vous l’approprier, afin de la transmettre aux générations futures, sachant que Jésus-Christ reviendra pour chercher une Eglise sainte et irrépréhensible, sans tache, ni ride ? Retenez ce que dit Paul à ce sujet dans Ephésiens 5 : 25-27 : « Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Eglise, et s’est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau, afin de faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible ». Alléluia, béni soit le Seigneur !!!

* Le témoignage d’un croyant sauvé de l’idée de rébellion par l’exhortation illustrée du révérend pasteur caleb NGOA ATANGANA

– Pasteur Caleb : bonjour, Frère BIKELE !

– Frère BIKELE : Bonjour papa ! Je voudrais d’abord présenter toutes mes excuses à l’assemblée entière, et à Dieu, pour ma présence discontinue dans les réunions en assemblée, cela est dû au fait que mon lieu de travail est plutôt à Douala, et non ici à Yaoundé. Papa, le schéma que vous avez fait reproduire au tableau ce matin me sauve beaucoup de l’idée de rébellion. Vous savez, lorsque vous êtes interpellés pour les mêmes causes par les esprits impurs que le Seigneur fait manifester ici, alors que vous savez pertinemment que vous déployez des efforts pour votre amélioration, cela vous expose à un dilemme. Si les efforts que vous savez faire ne sont pas reconnus et appréciés, deux issues s’ouvrent devant vous. Il est possible que vous vous rebelliez, ou alors que vous décidiez de relever le défi, comme ce fût le cas du jeune homme, le chantre dont vous avez parlé ce matin, lequel avait favorablement accueilli les critiques qui lui étaient adressées concernant le fait qu’il chantait faux. Vous nous avez interpellés à imiter son exemple, puisqu’après s’être sérieusement mis au travail, il était devenu méconnaissable et chantait désormais de manière extraordinairement agréable.

Vous avez fait reproduire le schéma qui est devant nous, objet d’une image que Dieu vous a montrée. Ce schéma vient à point nommé nous faire comprendre aujourd’hui que, l’interpellation constante des esprits impurs que Dieu déploie vise essentiellement la transformation de notre vie ou notre changement plus simplement. Puisque les démons ne nous précisent pas à quel niveau nous sommes, leur interpellation constante nous rend confus. Et ce schéma est dès lors très révélateur, dans la mesure où il résume les 5 étapes de l’amélioration de la vie du croyant. Ces cinq étapes suivantes représentent chacune un état ainsi qu’il suit :

– Le premier point représente LE PIRE ;
– Le deuxième point représente LE MAL ;
– Le troisième point représente LE MIEUX ;
– Le quatrième point représente LE MEILLEUR ;
– Le cinquième point, qui est presque invisible, représente L’ABSOLU.

D’après la logique du monde, lorsque vous êtes meilleurs, rien ne vous est plus demandé. Mais ce matin, nous comprenons cependant que si nous ne quittons pas l’état de meilleur à l’état de la sanctification, toute cette progression devient inutile. L’Esprit de Dieu a dépassé le meilleur, représenté par un point à peine visible, le 5e point, pour nous signifier que l’absolu doit être dépassé dans la logique de Dieu. Et que, je le redis, si nous ne le dépassons pas, tout ce que nous aurons fait pour lui est inutile.

– Pasteur Caleb : Je vous dirais, frère, que vous venez juste de paraphraser les propos de Jésus-Christ, qui dit justement dans Matthieu 5 : 20 que, « Car, je vous le dis, si votre justice ne dépasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux ». Par conséquent, j’apporte un correctif à vos propos, pour dire que l’absolu du cinquième point ici est égal à la justice pharisienne, et n’équivaut pas encore à la sanctification, laquelle se trouve plutôt au sixième point.

– Frère BIKELE : Papa, nous voudrions vraiment louer Dieu, parce que lorsque vous êtes à l’absolu, et que vous vous voyez encore interpellés par les démons, vous ne pouvez que vous sentir bouleversés. Vous vous dites en effet : « voilà que j’ai déjà fait beaucoup d’efforts qui demeurent non ou mal appréciés, à quoi bon continuer ? » C’est aujourd’hui que nous comprenons fondamentalement que, lorsque nous avons pu progresser du pire au mal, du mal au mieux, du mieux au meilleur et à l’absolu ; si nous ne connaissons pas la migration à la sanctification, toute cette progression est inutile aux yeux de Dieu.

– Pasteur Caleb : Je vous remercie très sincèrement, frère, pour ces explications qui constituent, plus qu’un témoignage, un éclairage supplémentaire pour l’assemblée ou l’auditoire. Moi je ne savais pas tout ce que vous avez développé ; j’ai juste eu une vision vous concernant, par rapport à vos réactions réticentes vis-à-vis de la délivrance prophétique, qui vient pourtant de Dieu, et de votre relâchement conséquent. C’est pourquoi j’ai cru devoir représenter exactement le schéma que j’ai vu, afin que les uns et les autres comprennent et se rassurent. AMEN !!!

(Français) LES SEPT ESPRITS QUI FREINENT LA COURSE CHRÉTIENNE ET CONDUISENT A L’ÉGAREMENT

Disculpa, pero esta entrada está disponible sólo en Francés. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

À la faveur de la série d’enseignements ayant pour grand thème « Les préalables ou les préparatifs avant l’entrée en Canaan », nous avons compris que, contrairement aux fausses doctrines jadis reçues, Canaan n’est pas le pays où coule le lait et le miel ; le pays du repos où tout le chemin est parsemé de bénédictions faciles, non ! Canaan est à la réalité, le monde à conquérir pour la cause de Christ ; tâche à laquelle il y a nécessité d’une minutieuse préparation, si nous voulons, en tant qu’ouvriers du Seigneur, parvenir à la victoire totale et finale. Dans ce bien grand thème, le Révérend Pasteur Caleb NGOA ATANGANA, par l’aide du Saint-Esprit de Dieu, a déroulé tout ce qui consiste en les préalables avant l’entrée dans ce monde assoiffé du Salut, que Jésus-Christ seul apporte. L’Éternel Dieu nous a donné Jésus-Christ, il nous a donné sa Parole, afin que quiconque croit en Elle et persévère dans tout son conseil jusqu’au bout, soit non seulement sauvé, mais participe également au Salut de ses prochains.

Cependant, plusieurs « montagnes » ou « esprits impurs », commandités par le diable et même quelques fois invités et entretenus par les mauvais comportements des uns et des autres, se placent en obstacles ou en embuscades pour empêcher aux véritables chrétiens de réaliser les précieux projets que le Seigneur a si bien formés pour leurs vies. Parmi ces esprits impurs, le Seigneur a permis que nous connaissions les stratégies, les manœuvres et les modes opératoires des sept groupes ci-après : 1) les esprits de « menottes », 2) le « jugement personnel », 3) l « ’incrédulité »+ le « doute » = la « peur », 4) la « manivelle de l’indépendance totale », 5) les « asticots », 6) la « justification personnelle », 7) le « refus de la vraie repentance », qui se manifeste par la « révolte et la rébellion ouverte ».  Nous comprenions alors que c’est la somme ou le concours des actions de ces sept groupes de démons qui conduisent habituellement les hommes à l’ « égarement », loin de Dieu,  loin des sentiers de la foi, de la justice, de l’intégrité, de la piété.

Ces grandes « montagnes » ou encore « esprits impurs » sont des forces maléfiques qui travaillent contre la Foi des enfants de Dieu. Au quotidien, ces esprits impurs s’attèlent à empêcher les personnes sauvées de maintenir leur Salut par une vie de sanctification permanente. Ils les empêchent d’adorer Dieu et de le servir ; service qui consiste à travailler pour le salut des âmes. En guise de rappel, nous avons compris dans des enseignements précédents que, lorsqu’une personne donne sa vie au Seigneur Jésus, elle est sensée manifester la vie de Jésus, elle est appelée à vivre en nouveauté de vie (2 Corinthiens 5 :17 ), c’est-à-dire vivre selon la Parole de Dieu, selon les saints commandements du Seigneur. C’est la raison pour laquelle le chrétien est appelé à lire sa Bible, à l’étudier, à la méditer jour et nuit de façon à vivre conformément à tout ce qui y est écrit (Josué 1 : 8). Cet engouement à plaire à Dieu peut très souvent s’observer chez des nouveaux convertis, chez une personne qui a réellement rencontré le Seigneur Jésus-Christ.

Quelques manifestions de ce bonheur inouï sont d’une part, la merveilleuse flamme du zèle, descriptive de la joie d’avoir été pardonné de tous ses péchés (la joie que seul le Saint-Esprit donne), de la joie d’avoir été racheté du feu de l’enfer ; et d’autre part, la haine absolue contre tout ce qui est péché, le zèle à obéir promptement à quelque instruction du Seigneur que ce soit (aussi difficiles semblent-elles), le zèle à témoigner de l’Amour de Jésus, le zèle à promptement se repentir etc. Mais, chemin faisant, on remarque aussi très souvent, malheureusement bien sûr, que des chrétiens jadis chauds et même bouillants, deviennent progressivement froids pour les affaires du Royaume de Dieu, démotivés au point de muter en de véritables blocs de glaces ! Mais pour quelle raison ? L’une des raisons la plus simple est qu’un mécanisme d’égarement s’est enclenché en ces chrétiens mal affermis, et méchamment manipulés par ces sept esprits chargés de ralentir à quelques égards leur course chrétienne, et au pire des cas, de détourner complètement leurs âmes du Chemin du ciel.

Dans de véritables églises chrétiennes, où la Parole de Dieu est enseignée en justice et en vérité, et où la présence du Saint-Esprit est manifeste, les leaders s’attèlent plutôt à prêcher l’évangile qui sauve effectivement les âmes du feu de l’enfer. En peu de mots, il s’agit du message de la repentance, de la conversion à Jésus-Christ et de la vie de sanctification (Actes 26 : 20). Ils s’évertuent à enseigner la vérité que cachent les fausses églises de réveil et les religions traditionnelles, dont la parole prêchée est volontairement fondée sur la philosophie, la morale, la sagesse humaine ou la duperie tout simplement. Mais voyez-vous, nombreuses sont des personnes qui, après être venues à Christ, ont minimisé la tâche ô combien nécessaire de se séparer promptement et radicalement de toutes les semences pernicieuses « des ramassis » (les faux chrétiens et les mauvaises compagnies, cf. Nombres 11 : 4-6) et des faux prophètes (l’évangile de facilité, de bénédictions à tout vent, de l’élévation, de la prospérité et que sait-on encore ?). Leur légèreté et leur lenteur à se déconnecter de leur vaine vie de gloire ou de peines d’avant conversion, ont laissé en elles des séquelles, des vides, des brèches dont l’ennemi fait vite de tirer profit.

Ces chrétiens ignorent ou oublient que le Seigneur, à coup sûr, a prévu, comme dans tout parcours de ses enfants et au-delà du bonheur, des moments de peines, de tribulations, d’épreuves, de grandes détresses et divers autres types de privations (Marc 10 : 29-30) pour l’affermissement de leur Foi. L’ Éternel Dieu nous demande d’ailleurs à cet effet de nous y attendre, car c’est seulement ceux qui auront persévéré dans toutes ces souffrances et tribulations jusqu’à la fin, qui pourront recevoir leur héritage céleste avec Christ, leur couronne de gloire (Romains 8 : 17-18), des vêtements blancs (Apocalypse 3 : 5), leur nom nouveau (Apocalypse 3 : 12), leur caillou blanc (Apocalypse 2 : 17), leur place assise sur le trône, à côté de Jésus-Christ (Apocalypse 3 : 21). OUI ! Ce sont des promesses avérées du Roi de Gloire à ses enfants, à tous ceux qui par la Foi en Jésus-Christ, croient au pardon de leurs péchés, en la résurrection et en la vie éternelle que Dieu offre gratuitement, par le biais du SANG de son Fils.

Seuls ceux qui croient sont habilités à conquérir Canaan pour le seigneur ! En effet, nombreux sont ceux qui entendent ce message, nombreux sont ceux qui y répondent, mais peu sont ceux qui persévèrent jusqu’au bout dans cette vie de foi jonchée de périls. Oui ! Il faut bien le dire, la vie chrétienne n’est certes pas une vie de facilités et d’aisance ou de plaisirs ! Mais au demeurant, elle est très passionnante pour quiconque met sa confiance en l’ Éternel. Il faudrait donc que tous le sachent et se préparent mûrement avant de s’y engager, et le Seigneur lui-même a affirmé à ce sujet : « car, lequel de vous, s’il veut bâtir une tour, ne s’assied d’abord pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi la terminer, de peur qu’après avoir posé les fondements, il ne puisse l’achever, et que tous ceux qui le verront ne se mettent à le railler, en disant : cet homme a commencé à bâtir, et il n’ a pas pu achever ? » (Luc 14 : 28-30).

C’est dire que tout homme qui vient au Seigneur doit mesurer ce que la vie d’obéissance à Christ aura à lui coûter ; s’il ne s’en sent pas capable, qu’il rentre à sa vie mondaine. Mais si oui, qu’il s’arme de courage pour porter sa croix chaque jour et suivre Jésus, jusqu’au bout (Matthieu 16 : 24). Malheureusement, il est constaté que beaucoup ne mesurent pas toujours bien le poids de l’obéissance et du renoncement à soi dont ils doivent faire montre pour Dieu et à l’égard du serviteur de Dieu (2 Chroniques 20 : 20) leur vie de Foi durant ; nous supposons ici qu’ils ont l’immense grâce d’être assis aux pieds d’un vrai serviteur de Dieu et non d’un loup en vêtements d’agneau.

Dans une église où règne l’Esprit du Dieu vivant, l’assemblée est conduite selon la volonté de Dieu dans toute sa gloire ; aussi le Saint-Esprit au travers du leader peut-il, dans son amour, émettre une ligne de conduite (instructions, conseils, interdits, règles, ordonnances, etc.) propre à préserver le peuple de Dieu de biens de pièges de l’ennemi. Et le Seigneur seul sait combien ces pièges sont nombreux au quotidien, et combien son peuple est fragile, ignorant, aveugle et sourd. Malencontreusement, ce peuple que le Seigneur a bien qualifié de « rebelle au cou roide ou raide », ne comprenant pas toujours l’amour de Dieu pour lui, pense que la Parole de Dieu et ses commandements, annoncés par le serviteur de Dieu à la chaire, sont des contraintes, de désagréables et pénibles obligations dont on pourrait de temps en temps ou largement se passer. Or, au demeurant, toutes ces instructions de Dieu, quoi qu’apparemment avilissantes au premier abord, sont un pur et excellent guide pratique pour une véritable vie chrétienne réussie sur cette terre des hommes semblable à un champ de bataille, au final.

Mais, beaucoup de bien-aimés du Seigneur ne le perçoivent malheureusement pas de la sorte. A un moment de leur course chrétienne, ils commencent à trouver la Parole de Dieu trop dure, impraticable, impossible à tenir, or la Bible dit clairement que « Les commandements de Dieu ne sont pas pénibles » (1 Jean 5 : 3). A l’observation, tous ces symptômes sont déjà explicitement descripteurs de la présence de l’esprit de MENOTTES dans la vie d’un chrétien. Et comment reconnaît-on un chrétien menotté ? Celui-ci commence à bagarrer contre la Parole, à se sentir à l’étroit, emprisonné, malaisé, contraint à obéir, lorsqu’une instruction de vie est donnée en assemblée. Et voyez-vous, cette personne qui jadis, était toute feu toute flamme pour Dieu, désapprouve désormais son conseil. Ce qui ouvre de suite la porte au deuxième esprit du peloton, celui du JUGEMENT PERSONNEL. Cette autre « embuscade » est le contrecoup logique lorsqu’une personne manifeste déjà l’esprit de menottes. Celle-ci se surprend à contredire, à murmurer, à simplifier l’instruction que l’homme de Dieu donne en nourriture spirituelle à ses ouailles. Nourriture dont le but ultime est l’affermissement, l’assagissement, l’équipement de vie des soldats de Christ. À ce moment, ce chrétien peut croire faire une chose légitime : réfléchir par soi-même.

Pourtant, il ignore qu’il a déjà emprunté un chemin dangereusement glissant. Il se met à développer son propre raisonnement et se positionne d’après sa propre logique. Du coup, au lieu d’avoir la foi en ce que son berger enseigne sur la base de la Parole de Dieu, il se borne dorénavant qu’à ne croire (à avoir la foi) qu’en sa PROPRE parole ; celle qu’il aura si bien construite dans sa tête, d’après sa sélection de l’instruction qui serait tenable selon lui. Cela, c’est de l’incrédulité ! Cet « ancien chrétien » ou « chrétien rétrograde » ou « chrétien tiède » doute désormais de ce que la Parole de Dieu dit ; celle-ci perd aussitôt tout son bon sens, toute sa puissance dans son esprit et dans son cœur. Et quoiqu’il récite des tonnes de versets bibliques, sa désobéissance à l’instruction de l’homme de Dieu et par conséquent à Dieu lui-même (2 Chroniques 20 : 20), le met tout de suite et irrévocablement hors de la couverture de l’Oint de Dieu, l’exposant ainsi à tous les dangers, aux frustrations et même à la mort. On parle alors troisièmement de l’esprit d’INCREDULITE et de DOUTE avec pour résultante l’esprit de PEUR ; il est en effet notoire que la peur n’est que la résultante directe de l’incrédulité et du doute. Le chrétien d’antan est désormais habité par la peur ; la peur de tout ! Ceci parce que le Prince de Paix qui est Jésus-Christ l’a quitté.

La peur du lendemain, les inquiétudes et les divers soucis de la vie le tyrannisent et l’écartèlent. En lieu et place du contentement (1 Timothée 6 : 6), il s’embarrasse plutôt  des convoitises de ce monde et devient par ricochet ennemi de Dieu (1 Jean 2 : 15-17). Sa confiance effritée en le serviteur de Dieu l’empêche désormais, par peur, de lui soumettre quelque difficulté ou ennui qu’il peut rencontrer. Il se débrouille par conséquent à chercher ses propres voies et moyens de sorties et de résolution des problèmes ; quitte à aller puiser dans « d’anciennes réserves » (personnes ressources malsaines, sponsors ou méthodes d’avant conversion). Pour ne pas le dire, ce type de « chrétien », mieux d’ « ancien chrétien » trouve précisément que, cette école de Dieu, cette formation conduite par le Pasteur sous l’ordre de l’Esprit Saint est pénible, et il commence à rebrousser chemin. Or, on lui montre un modèle de vie chrétienne qui est pertinent, non seulement pour l’aider à préserver son Salut jusqu’au bout, mais aussi pour lui donner d’être utile au Seigneur dans la conquête de Canaan.  Le croyant qui rebrousse ainsi chemin démontre tout simplement par là qu’il n’a pas bien mesuré et calculé la dépense (Luc 14 : 25-33). Alors, il se laisse aller au relâchement, à l’emportement ; et même que, si cela dépendait entièrement de lui, il préfèrerait migrer vers des églises ou d’autres communautés à évangile souple, nuancé et dilué ; où on peut être « libre » de faire à sa tête ou selon sa propre réflexion. C’est donc cet état de cœur qui tout bonnement déclenche le mécanisme de la MANIVELLE DE L’INDÉPENDANCE TOTALE ; le quatrième esprit impur du processus.

Ecoutez, même si sa conscience du nombre élevé de « fausses églises » (églises dirigées par la pensée ou la philosophie humaine et diabolique, au détriment du Saint-Esprit et de la Parole de Dieu) est avérée, et qu’au départ, ce fait décourage « l’ancien chrétien » à déserter de suite l’assemblée qu’il sait pourtant être une assemblée vraie et vivante ; il est observé par la suite qu’à force de manœuvrer lui-même LA MANIVELLE DE L’INDEPENDANCE (par ses multiples faux raisonnements et questionnements, ses doutes et ses désobéissances), il amplifie et resserre l’étau de l’esprit des menottes. L’esprit des menottes contrôle dès lors son cœur,  en augmentant indubitablement son degré d’INDEPENDANCE, jusqu’à ce que celle-ci devienne TOTALE. Et lorsqu’il a atteint ce stade du processus, il devient complètement incapable de recevoir la moindre instruction, et le moindre reproche le met sur les nerfs. Il se sent suffisamment grand pour conduire ses propres réflexions, pour opérer ses propres choix, pour prendre ses propres décisions, pour prendre sa vie en mains. En fait, il pense dure comme fer que c’est le Pasteur qui exagère avec ‘’SES’’ principes, avec ‘’SES’’ Lois, avec sa sévérité (or, il s’agit du conseil bien prévoyant de Dieu donné dans son intégralité).

Le « chrétien » indépendant et menotté croit qu’il est impossible de vivre d’après CE modèle divin rendu plus rigide au fil des jours, des mois, des années. C’est pourquoi, il se sent à bout de souffle, fatigué de cette vie de souffrances, de CETTE COURSE CHRETIENNE devenue trop épuisante pour lui. Aussi, voudrait-il quelque peu « ralentir », « se reposer », « prendre un peu d’air », « marquer une petite pause », question de se remettre les idées en place (se dit-il dans le meilleur des cas). Sinon, ce chrétien-ci, devenu indépendant ne veut qu’une chose, « prendre le large » une fois pour toute ; « prendre sa destinée en mains » et dire au revoir et adieu à la Foi. En mots simples, il vient de franchir l’étape de la décomposition caractérisée par des manifestations de l’esprit d’ASTICOTS.

Les ASTICOTS qui occupent la cinquième position du processus global d’égarement, se localisent principalement dans le cerveau. Ils ont pour rôle de diligenter toutes les actions réflexives du « chrétien » affecté. Souvent, ces asticots débordent la tête et envahissent progressivement certaines parties du corps de l’égaré (les mains, l’utérus, etc.), voire finalement tout le corps, lorsqu’un ressaisissement authentique de sa part n’a pas eu lieu. Et comme on peut l’observer dans le processus logique d’existence d’un être vivant, la présence des asticots sous-entend que la MORT ou le décès a eu lieu depuis un bon moment. La décomposition étant l’étape finale de désintégration d’un corps. Alors, on se pose une question ; à savoir : une personne qui se dit « chrétienne » mais qui est remplie d’ASTICOTS, lorsqu’elle évangélise, exhorte, conseille ou reprend un autre bien-aimé, que lui transmet-t-elle ? N’est-ce pas la MORT ?

Hélas ! De telles personnes abondent malheureusement dans des églises vraies, dans des communautés chrétiennes où le leader a le souci d’initier effectivement ses fidèles à une vie de sanctification dans laquelle les tâches, les rides et les choses semblables ne sont point tolérées ; toutes choses susceptibles d’ailleurs de rendre l’église sainte et semblable à celle que le Seigneur reviendra prendre (Éphésiens 5 : 27). Observons une constance ! De telles personnes, devenues d’anciens chrétiens, devenues complètement insensibles aux interpellations et à l’amour de l’Esprit de Dieu, ferment leurs cœurs à la grâce de celui-ci ; et remplacent peu à peu la merveilleuse flamme de joie du début de leur conversion par des sentiments contraires : animosité, colère, irritation, amertume, rancœur, froideur, et la mort spirituelle s’en suit. Leur seule réaction aux reproches et réprimandes (au cas où elles voudraient encore bien répondre à un reproche qu’on viendrait à leur faire) est la JUSTIFICATION PERSONNELLE (avant-dernière étape du processus).

L’esprit de JUSTIFICATION PERSONNELLE se lit dans un individu qui cherche à expliquer les causes, à donner des raisons à ses mauvais comportements et péchés. Il s’auto-défend et cache ses transgressions au lieu de les confesser et de les abandonner. La JUSTIFICATION PERSONNELLE n’est en fait, nulle autre chose que LE REFUS DE LA VRAIE REPENTANCE. Et lorsqu’on a donc refusé de se repentir, on ouvre la voie et on glisse dans la RÉVOLTE,  qui n’est autre chose que LA REBELLION OUVERTE. Ce chrétien choisit de se rebeller très ouvertement, il fait donc comme bon lui semble au lieu de s’atteler à suivre les instructions de l’homme de Dieu, les précieux conseils de Dieu, propres à nous sauver de la fosse. Il est au bout du processus qui constitue la septième et dernière étape du long processus. Aussi, ce bien-aimé se retrouve-t-il alors dans l’EGAREMENT, et c’est sa PERDITION. Souvenons-nous qu’au départ notre conversion à Jésus-Christ avait pour but, non seulement de sauver nos âmes, mais aussi de nous faire participer activement au salut d’autres âmes encore perdues dans le monde, en CANAAN. Mais à cause de certains esprits destinés à ralentir notre course chrétienne, on ne se voit pas seulement perturbé, mais on arrive bien des fois, à choisir les attraits de ce monde au détriment de la Vérité qui doit libérer nos âmes ; démissionnant ainsi du Chemin du ciel.

Mais voyez-vous, parmi les sous-thèmes et références bibliques étudiés, le révérend Pasteur Caleb NGOA ATANGANA s’est richement appesanti sur les sept lettres écrites par l’apôtre Jean dans le Livre de l’Apocalypse (les chapitres 2 et 3). Ces lettres sont des remarques et des reproches que Jésus-Christ fait à son peuple avant les temps de la fin. Elles sont purement destinées au perfectionnement des chrétiens, pour leur préparation avant l’entrée en Canaan. Dès la lecture de la première lettre, nous avons tôt fait de comprendre que tous les reproches qu’avance le Roi de Gloire, le Prince de Paix à son église, sont une interpellation pour tous ceux qui se disent « enfants de Dieu » aux fins de faire rajuster la communion des uns et des autres avec le Seigneur. Jésus-Christ déplore successivement dans les sept lettres, et de façon remarquable, une suite de comportements qui, malheureusement, caractérisent très souvent le peuple de Dieu, amenuisant conséquemment leur efficacité non seulement à garder leurs âmes si précieuses sauvées, mais aussi à gagner des âmes en faveur du Royaume de Dieu. Fort de cela, le Seigneur par ces lettres et à travers les délivrances prophétiques, a longuement édifié les VRAIS chrétiens, ceux engagés dans cette quête des âmes, sur les stratégies qu’emploient certains esprits impurs contre eux. Et comme toutes recommandations, il nous demande premièrement de revenir à notre premier Amour pour Lui, de ne rien laisser nous intimider ou nous rendre infidèles à son égard ; ni une personne, ni une situation quelconque. Ensuite, il nous demande en tant que ses enfants, de faire non seulement la différence en sanctifiant résolument nos vies au milieu de ce monde où le trône de Satan est planté, mais aussi et surtout en étant vrais ! Vrais envers nous-mêmes, vrais envers les autres et particulièrement vrais envers Dieu. Il nous convie de refuser de demeurer HYPOCRITES !

Tout en gardant la même célérité, il nous demande d’une part de ne point nous confier en notre jugement personnel (sous-estimation de nous-mêmes), mais de nous confier en sa Parole seule, car c’est Elle qui dit la Vérité et c’est Dieu seul qui combat pour nous et nous assure la victoire (Apocalypse 3 : 8-9) ; c’est lui encore, qui nous ouvre les portes et personne ne peut les fermer ; qui ferme les portes et personne ne peut les ouvrir. Parlant toujours du jugement personnel, le Seigneur Jésus souligne, en gras, la maladie mortelle qui, hélas atteint une large majorité de chrétiens de nos jours : la tiédeur (Apocalypse 3 : 15-16) ; laquelle est la résultante de l’excès de jugement personnel (surestimation de soi). En effet, de nombreuses personnes dites « enfants de Dieu », à cause de leur ancienneté dans l’église, commencent à s’imaginer que c’est le temps passé dans l’assemblée (où règne l’Esprit de Dieu) qui garantit leur salut. Elles sont convaincues de leur bonne chrétienté, or qu’en réalité, elles se sont refroidies depuis fort longtemps, elles ont rétrogradées depuis des lustres. C’est la raison pour laquelle Jésus dit de cette catégorie d’ouvriers tièdes, qu’il les vomira de sa bouche (Apocalypse 3 : 16), et que le seul antidote qui annule ce châtiment, cette sanction est LA VRAIE REPENTENCE (Apocalypse 3 : 19).

Pour terminer, et comme cela a été appuyé par les délivrances prophétiques, nous gardons que toutes ces leçons tirées des sept lettres d’Apocalypse 2 et 3 sont des palliatifs les plus sûrs contre CES SEPT ESPRITS RESPONSABLES DU RALENTISSEMENT DE LA COURSE et L’EGAREMENT CHRETIENS. Oui ! La Parole de Dieu est le PUISSANT remède destiné à guérir, à faire du bien à tout chrétien qui s’y confie. Surtout que, la mise en pratique de celle-ci par les chrétiens, les ouvriers du Seigneur, est le seul gage de leur réussite. Et comme nous l’avons compris du Seigneur Jésus-Christ, nous devons toujours nous rassurer que notre PREMIER AMOUR pour Lui est bien en place, TOUJOURS et TOUJOURS. C’est ce premier AMOUR évoqué dès la première lettre de l’Apocalypse  qui répond comme solution à tous les reproches faits dans les six autres lettres.

Mais, lorsque le premier Amour pour Dieu a disparu du cœur d’un chrétien, il n’est plus évident pour lui de demeurer dans la course jusqu’au bout ; il est encore moins évident de gagner Canaan pour la cause de Christ. La tiédeur qui s’est installée en lui, l’encourage à relayer les affaires de Dieu au second plan pour ne privilégier que ses intérêts personnels et ses propres programmations. Les menottes peuvent alors prendre place et le conduire résolument jusqu’aux portes des enfers. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire pour TOUT ouvrier aspirant à être utile au Seigneur dans cette seconde et dernière moisson des âmes, de raviver son Amour pour Dieu à 100%, jour après jour, heure après heure, minute après minute et seconde après seconde, de façon à ce que RIEN ne rivalise la Première place de Dieu, dans son cœur. LE PREMIER AMOUR pour Jésus est l’équipement essentiel sans lequel le chrétien ne pourrait plaire à Dieu ni lui demeurer fidèle jusqu’à la fin.