(Français) CAMEROUN, LE SAINT-ESPRIT DE DIEU ORGANISE L’INVESTITURE DU PRÉSIDENT-ÉLU PAUL BIYA, AU TABERNACLE DE LA LIBERTÉ CE 04 NOVEMBRE 2018, SOIT DEUX JOURS AVANT LA CÉRÉMONIE DE SON INVESTITURE PAR LES HOMMES, LE 06 NOVEMBRE 2018 !

Disculpa, pero esta entrada está disponible sólo en Francés. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Jour à jamais mémorable dans les chroniques de la Foi ce dimanche 04 novembre 2018 ! Après la longue préparation providentielle et minutieuse de la victoire de son excellence Paul BIYA à la présidentielle du 07 octobre dernier, le Seigneur assène le dernier coup fatal aux forces des ténèbres à travers les bonnes grâces continuelles des délivrances prophétiques conduites par le révérend pasteur Caleb NGOA ATANGANA, son autorité spirituelle au Cameroun. En effet, notre Dieu vient de parachever l’œuvre qu’il a commencée, en détruisant successivement les ultimes tentatives de l’adversaire contre la prestation de serment imminente du 06 novembre 2018, et les plans de mise en échec du rayonnement de la nouvelle mandature BIYA, laquelle a été placée par le Saint-Esprit sous une nouvelle lueur, celle de la Renaissance et de la CONSTRUCTION du Cameroun : LE NOUVEAU CAMEROUN de notre Seigneur Jésus-Christ ! Ce dimanche 04 novembre 2018, sous le regard plein d’émotion des fidèles du Tabernacle de la Liberté ‘‘Église de tous les peuples’’ (Yaoundé, vallée de Jouvence) et toujours en avance sur le temps des hommes, le Seigneur, conjointement à cette double action réparatrice, a fait tenir la cérémonie de l’investiture de son Bien-aimé le Président Paul Biya, laquelle s’est articulée en six actes :

 

  1. La prière d’intercession organisée par le révérend pasteur Caleb NGOA ATANGANA contre le nouvel appel des camerounais à la résistance de M. Maurice KAMTO ;
  2. La neutralisation et l’anéantissement du projet d’empoisonnement du Président Paul BIYA au travers des micros préparés pour la cérémonie de son investiture à l’Assemblée Nationale ;
  3. Le déshabillage spirituel de M. Maurice KAMTO par la Cour Pénale Internationale (CPI), l’un de ses partenaires de conspiration contre le Président Paul BIYA et le Cameroun ;
  4. L’assainissement spirituel de toute la cérémonie d’investiture du Président Paul BIYA, et le nettoyage général d’illumination du ciel camerounais à compter du 06 Novembre 2018 ;
  5. L’assainissement spirituel de la région d’origine du Président Paul BIYA, la région du Sud, de tous les esprits familiers et sorciers qui s’opposaient à son investiture ;
  6. L’acte de consécration du Président-Élu Paul BIYA, Président de la République du Cameroun, selon la formule biblique du livre de Zacharie, chapitre 4, versets 6 et 7.

Cet article vous restitue en substance le contenu de ces six actes conservatoires.

 

I– L’INTERCESSION CONTRE L’APPEL À LA RÉSISTANCE DE Monsieur MAURICE KAMTO

PROPOS DU PASTEUR CALEB NGOA ATANGANA

 

L’assainissement de la cérémonie d’investiture du président Paul Biya a débuté par la destruction des paroles incantatoires prononcées par Monsieur Maurice Kamto dans son récent discours d’appel à la résistance. « Depuis quelques jours, le ciel camerounais été infesté par certaines paroles que nous avons le devoir d’assainir ce matin. Vous savez que tout est fait par la parole, soit pour construire, soit pour détruire ; et le pouvoir est sur la langue (PROVERBES 12 : 21). Ce matin, nous aurons donc l’occasion, d’annuler les mauvaises paroles que plusieurs camerounais de l’intérieur comme de l’extérieur ont entendues du président des « facebookeurs », candidat à la présidentielle 2018 : M. Maurice KAMTO. » Telles ont été les paroles introductives du révérend pasteur Caleb NGOA ATANGANA à cette invite au combat spirituel contre les œuvres du leader du MRC. Puis, le révérend a poursuivi :

« La découverte du discours de KAMTO vous ouvre les yeux, pour que vous puissiez avoir la confirmation la véracité des délivrances prophétiques qui l’ont incriminé et mis en cause bien avant la date des élections du 07 octobre. Lors de ces délivrances, les esprits qui animaient Maurice KAMTO ont dit que ses supports venaient de l’extérieur. Il est vrai que plusieurs internautes nous ont insultés après la publication de ces délivrances, puisqu’il était dit qu’il a été sponsorisé par certains cadres du RDPC (Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais), par certains membres du gouvernement, mais majoritairement par des étrangers qui sont principalement l’ONU, la France et les États-Unis (Donald TRUMP).

Nous avons regardé une vidéo sur YouTube titrée : « TRÈS URGENT, DISCOURS DE LA RÉSISTANCE NATIONALE DU PR MAURICE KAMTO, 02 NOV 2018 », publiée par ‘‘African Top 10’’ le 02 novembre 2018. En regardant cette vidéo, vous comprendrez que c’est aux étrangers que Maurice KAMTO fait appel. Il devrait être leur président et non celui des Camerounais car, comment quelqu’un peut se dire citoyen, républicain et refuser de se plier aux institutions et à leur verdict ? Au lendemain du jour du vote, notamment le 08 octobre 2018, il s’est autoproclamé président de la République et maintenant, il encourage la poursuite de la résistance et fait appel à la communauté internationale. Nous comprenons réellement à travers cette vidéo que ce sont les étrangers qui sont ses supports.

Dans cette vidéo, monsieur Maurice KAMTO a essayé soi-disant de conseiller nos frères du Nord-Ouest et Sud-Ouest par rapport à « la guerre civile ». Or, il n’y a pas de guerre civile au Cameroun ! L’armée camerounaise peut-elle entrer en guerre avec le Nord-ouest et le Sud-Ouest Cameroun ? Que non ! Je ne sais pas s’il mesure ses mots.

À la fin de cette vidéo, il reconnaît tout de même le président élu, Son Excellence Paul BIYA, qui sera investi dans deux jours comme le choix divin. C’est en vertu de cette reconnaissance qu’il a achevé son discours en le bénissant sous couvert de la nation : « Que Dieu vous bénisse (s’adressant à BIYA) et qu’il bénisse le Cameroun, a-t-il dit ». À notre souvenance, il n’a pas béni les « facebookeurs » lors des discours qu’il a tenus pendant sa campagne, que ce soit sur facebook ou sur le terrain. Certes, Paul BIYA est le choix divin, mais le dieu que Maurice KAMTO prononce n’est pas celui qui a soutenu le président BIYA. Le Dieu qui a soutenu BIYA est le vrai Dieu, celui du Ciel. Ce n’est pas le dieu des pratiquants et des faux prophètes !

Dans la même vidéo, M. Maurice KAMTO qualifie la journée du 06 novembre 2018 consacrée à la prestation de serment du président élu de « jour sombre dans l’histoire de notre pays ». Même si le ciel était un peu nuageux dans ces deux jours qui restent (les 05 et 06 novembre), les nuages partiront et le soleil brillera au Cameroun !

En réalité, c’est pour montrer à ses gens qu’il n’a pas baissé les bras que Maurice KAMTO a réalisé cette vidéo. Il a fait appel à ceux qui ont échoué comme lui à la présidentielle, à former la coalition pour faire la résistance. Tous ceux qui ont écouté ce discours ont été affectés, c’est pourquoi nous allons assainir l’atmosphère du Cameroun. Dans un pays souverain comme le nôtre, comment un citoyen comme KAMTO peut-il appeler la communauté internationale à venir y prendre ses responsabilités ? Comment peut-il inviter la communauté internationale à s’ingérer dans les élections d’un pays souverain ? Cela signifie-t-il que s’il advient qu’il devienne président, l’institution chargée des élections au Cameroun, « ELECAM », sera composée des membres étrangers tels que les États-Unis, la France, l’Angleterre, etc., qui se chargeront des élections ? Ce n’est pas normal ! Vous comprenez clairement que ce monsieur est vendu pour la cause de l’extérieur.

Et comme les délivrances prophétiques nous l’ont confirmé, vous réalisez effectivement donc que Donald Trump était le mentor de Maurice KAMTO. Maurice KAMTO s’est trahi dans cette vidéo en montrant ses sous-bassements. Par cette vidéo, il fait appel au soutien des Occidentaux, car la zone anglophone constitue un énorme enjeu économique. Étant élu président, Maurice KAMTO montre par cette vidéo qu’il allait laisser les Occidentaux prendre le pétrole qui y est à volonté.

Ceux qui sont considérés comme des séparatistes ne sont pas réellement les séparatistes. En effet, c’est ceux qu’il a appelé du nom de « communauté internationale » qui sont les véritables séparatistes, à savoir l’ONU, la France, les États-Unis, l’Angleterre, etc. Le but de ce qu’ils ont causé à Bamenda et à Buéa était créer une atmosphère froide, de sorte que le président BIYA fût mis en difficulté et démissionne. En effet, c’est parce que Paul BIYA a refusé de renouveler les anciens contrats du temps d’Ahidjo, qu’il a subit tout cet acharnement de la part de cette « Communauté internationale ».

En outre, lors de sa campagne, Maurice KAMTO a promis la paix aux ressortissants du Nord-Ouest et Sud-Ouest Cameroun, au cas où il était élu président. Or, pendant la période électorale, il n’est pas allé dans ces régions pour y battre campagne. Ce que nous savons est que le Cameroun n’est pas en troubles, le Cameroun n’est pas en guerre, mais le Cameroun a été secoué par les Occidentaux pour l’ébranler, mais Dieu nous a soutenus.
DES QUE LE PRESIDENT PAUL BIYA SERA INVESTI APRES DEMAIN, LE CALME TOTAL REGNERA. IL N’Y AURA PLUS RIEN QUI SOULEVERA LES GENS POUR QU’ILS PUISSENT CREER DES PROBLEMES AU NORD-OUEST ET AU SUD-OUEST CAMEROUN. LE CAMEROUN N’APPARTIENT PAS AUX SECTAIRES OU AUX SUBVERSIFS. Je parle de subversifs, parce qu’une personne qui en appelle à la communauté internationale lorsque les institutions ont déjà décidé d’une chose, est un subversif, un rebelle.

 

INTERCESSION CONTRE LES MANŒUVRES SUBVERSIVES DE KAMTO

Maurice KAMTO n’avait jamais eu de considération pour le président BIYA, mais aujourd’hui, il prétend le bénir. Il croit qu’il peut corrompre Dieu à la dernière minute. On ne peut pas corrompre Dieu à la dernière minute. Nous devons commencer avec Dieu et finir avec Dieu, et non pas commencer avec les pratiques maléfiques et vouloir ensuite chercher Dieu comme pour l’entremettre sur des faits accomplis, sans repentir en vrai. C’est la raison pour laquelle Dieu s’appelle l’Alpha et l’Oméga, le Commencement et la Fin : tout doit commencer avec Dieu et finir avec lui. Ce que je sais, c’est que ce pays ne peut pas être troublé par les démons. C’est déjà scellé ainsi mais, il y a des individus, des simples qui ont été influencés par les propos de Maurice KAMTO. Bien-aimé, lève-toi donc pour dire à Dieu :
— Efface tous ces propos des mémoires, et que les yeux des uns et des autres s’ouvrent sur les méchancetés de KAMTO.
— Priez Dieu, que sa paix continue de régner au Cameroun, et que personne ne soit influencée de quelque manière que ce soit par des paroles de subversion ou de désordre.
« Seigneur interviens ! Nous assainissons l’atmosphère partout au Cameroun, et même chez ceux de la diaspora qui ont eu à visionner cette vidéo. Nous savons que tu as déjà mis l’interdit sur les humains ici au Cameroun, contre les soulèvements des esprits des abîmes. »

— Remerciez le Seigneur pour son interdit qui est sur les humains Camerounais.

Cet homme, du nom de Maurice KAMTO, qui a dit lors d’une délivrance prophétique qu’il est “jusqu’auboutiste”, cheminera seul. La Bible dit que seuls les rebelles habiteront les lieux arides (PSAUME 68 : 7). Cet homme, Maurice KAMTO, habitera seul dans le désert, et le désert c’est l’habitation des démons.

— Seigneur, tu fais cheminer cet homme seul. Il n’a aucun soutien ni humain, ni maléfique au Nom Puissant de Jésus.

« Nous isolons Maurice KAMTO. Tu es isolé ! Tu chemines seul dans ta « résistance » ! Merci Seigneur, parce que tu as le contrôle, tu as les commandes et c’est toi qui règne au Cameroun ! À toi la gloire ! À toi l’honneur ! Merci Seigneur, parce que personne ne peut te résister, aucun peuple, aucune institution, ne peut te résister. »
— Bénissez le Grand Jéhovah !

— Dans la même occasion, couvrons les heures qui restent, les préparatifs, la cérémonie d’investiture du Président Paul BIYA, la prise de fonction, tout ce qui sera fait pour cette nouvelle mandature dans le sang de Jésus. Priez le Seigneur avec confiance et avec foi.
« Merci Seigneur, parce que tu couvres les préparatifs, la cérémonie d’investiture, la prise de fonction, la mandature du chef de l’État par le sang de Jésus. Merci Seigneur, parce que tu es au contrôle. »

À la suite de ces prières, de nombreuses délivrances ont lieu, suivant la teneur des écrits qui suivent.

 

II-LA NEUTRALISATION ET L’ANÉANTISSEMENT DU PROJET D’EMPOISONNEMENT DU PRÉSIDENT PAUL BIYA AU TRAVERS DES MICROS PRÉPARÉS POUR LA CEREMONIE DE SON INVESTITURE À L’ASSEMBLÉE NATIONALE

Ce 04 novembre 2018, en prélude et en garantie au succès de son nouveau mandat, le Saint-Esprit a évité l’empoisonnement au président Paul Biya, en purifiant les micros empoisonnés qui devaient servir lors de sa cérémonie d’investiture à l’Assemblée Nationale ! Avec la complicité des esprits familiers de la région du Sud œuvrant pour empêcher l’investiture de leur fils, au fallacieux motif qu’ « il ne s’occupe pas d’eux » ( et que la région du Sud manque crument de routes, d’écoles, d’universités, et de formations hospitalières dignes de ce nom), les ennemis du Président Paul BIYA et du Cameroun ont conspiré « son empoisonnement par une poudre prévue pour être ointe sur les micros » dédiés à la cérémonie d’investiture, à l’Assemblée Nationale.

C’est grâce à une délivrance prophétique que ce projet macabre a été dévoilé. Il visait à contrecarrer les desseins que Dieu a prévu accomplir pour le Cameroun par le Président Paul BIYA. Ce plan macabre a été dévoilé sous l’action du Saint-Esprit de Dieu, lequel contraignait « l’esprit de divination » parlant alors dans le corps d’une jeune fille, ce 04 novembre 2018. Ce projet diabolique a
été anéanti par le feu du Saint-Esprit commandé depuis le Tabernacle de la Liberté, « Église de tous les peuples », et tous les démons suscités des abîmes pour aider à son accomplissement ont été décapités et renvoyés dans les enfers, par le saint serviteur de Dieu, le pasteur Caleb NGOA ATANGANA.

Après l’échec de tous les autres plans antérieurs pour chasser Son Excellence Paul BIYA du pouvoir, de nouveaux stratagèmes sont recherchés pour le tuer par tous les moyens. C’est peine perdue ; car lorsque Dieu dit OUI, nul ne peut dire NON !

 

III-LE DÉSHABILLAGE SPIRITUEL DE M. MAURICE KAMTO PAR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CPI), L’UN DE SES PARTENAIRES DE CONSPIRATION CONTRE LE PRÉSIDENT PAUL BIYA ET LE CAMEROUN

Ce même dimanche 04 novembre 2018 scellant l’irrévocable investiture du chef de l’Etat Paul Biya, le Seigneur a fait poser l’acte spirituellement déshabillé de ses attributs de magistrat international par la cour pénale internationale (CPI), représentant ses partenaires étrangers, dans leur projet de déstabilisation du Cameroun !

« … Nous avons deux enjeux : Paul BIYA doit sauter et la nouvelle monnaie doit disparaître… Nous voulons notre argent. Cet incapable de KAMTO n’a pas pu poser le dossier ‘‘Cameroun’’ sur notre table… Il est question que le Cameroun reconduise les accords de coopération, sinon nous gâtons tout… Nous voulons notre argent. » Ce sont là certaines déclarations du démon « CPI » à la recherche de Monsieur Maurice KAMTO en réclamation des fonds reçus.

Finalement manifesté dans un corps, Maurice KAMTO a reconnu avoir perçu de l’argent pour livrer le Cameroun aux occidentaux. Voici ce qu’il a dit, suppliant la CPI : « … Pardon, donnez-moi un sursis d’une semaine. Tout va se jouer cette semaine, tout le projet est en place… Voyez-vous les blancs, ce sont eux qui sont venus me chercher, ils m’ont donné de l’argent et m’ont promis d’être le successeur de Paul BIYA… Je me suis vu Président de la République du Cameroun et milliardaire… »

Au terme de cet échange tripartite, la « CPI » a entrepris de déshabiller Maurice KAMTO en pleurs, de ses attributs de magistrat international. Le saint serviteur de Dieu l’a alors renvoyé dans les abîmes la tête coupée et associé aux esprits mis à ses trousses par la colère de Dieu, en l’occurrence la « folie », « l’épée et la famine », la « confusion » et « les maladies diverses. ».

 

Cameroun, le Saint-Esprit évite l’empoisonnement au Président Paul BIY     A, au travers des micros, lors de la cérémonie de son investiture à l’assemblée nationale !

Avec la complicité des esprits familiers de la région du Sud œuvrant pour empêcher l’investiture de leur fils, au fallacieux motif qu’ « il ne s’occupe pas d’eux », les ennemis du Président Paul BIYA et du Cameroun ont conspiré « son empoisonnement par une poudre prévue pour être ointe sur les micros » dédiés à la cérémonie d’investiture, à l’Assemblée Nationale.

C’est grâce à une délivrance prophétique que ce projet macabre a été dévoilé. Il visait à contrecarrer les desseins que Dieu a prévu accomplir pour le Cameroun par le Président Paul BIYA. Ce plan macabre a été dévoilé sous l’action du Saint-Esprit de Dieu, lequel contraignait « l’esprit de divination » parlant alors dans le corps d’une jeune fille, ce 04 novembre 2018. Ce projet diabolique a été anéanti par le feu du Saint-Esprit commandé depuis le Tabernacle de la Liberté, « Église de tous les peuples », et tous les démons suscités des abîmes pour aider à son accomplissement ont été décapités et renvoyés dans les enfers, par le saint serviteur de Dieu, le pasteur Caleb NGOA ATANGANA.

Après l’échec de tous les autres plans antérieurs pour chasser Son Excellence Paul BIYA du pouvoir, de nouveaux stratagèmes sont recherchés pour le tuer par tous les moyens. C’est peine perdue ; car lorsque Dieu dit OUI, nul ne peut dire NON !

 

IV-L’ASSAINISSEMENT SPIRITUEL DE TOUTE LA CÉRÉMONIE D’INVESTITURE DU PRÉSIDENT PAUL BIYA, ET LE NETTOYAGE GÉNÉRAL D’ILLUMINATION DU CIEL CAMEROUNAIS À COMPTER DU 06 NOVEMBRE 2018

Les ennemis du Cameroun ont cru encore pouvoir le plonger dans le noir, avant, pendant et après la journée du 06 novembre 2018. Mais le Seigneur a épinglé et démantelé tous leurs visant à assombrir le ciel du Cameroun. C’est ainsi qu’il a décapité et renvoyé dans les abîmes les démons suivants :

– « LA JOURNÉE DU 06 NOVEMBRE 2018 » : ce démon représentait L’OBSCURITÉ invoqué par M. Maurice KAMTO dans son dernier discours incantatoire relatif à la journée du 06 Novembre 2018, et visant à inviter les camerounais à la résistance et à la subversion. N’eût été la grâce de Dieu, cette puissance de destruction allait rendre le Cameroun amer sous toutes les formes, par les troubles et les révoltes.

 

LE MAUVAIS TRANSFERT DES GÉNÉRATIONS : Ce démon a été invoqué par les enfers, pour se glisser comme intrus dans la lueur du NOUVEAU CAMEROUN, en y transplantant toutes les anciennes pratiques de l’ancien Cameroun (corruption, vols, immoralités, etc.). Quand il y a une nouvelle ère dans une famille, dans une organisation, un pays, cet esprit est invoqué pour transférer les maux, les troubles, les erreurs et les disfonctionnements de l’ancien système d’une génération présente à une génération future ; perpétrant ainsi la stagnation et le déclin.

L’ANCIEN CAMEROUN : c’est l’exemple concret de mauvais transfert de générations que le monde des ténèbres a prévu instaurer lors de la journée du 06 Novembre 2018. Voici déroulé son contenu : la sècheresse, la famine, la corruption, le vol, les épidémies, la tristesse, le malheur, la religion, les sectes, la sorcellerie, les réincarnations, la marque de la bête, les hybrides, etc.

LE MASSACRE : ce démon a déclaré avoir reçu une mission dès la nuit du 04 novembre 2018 au sein de la nation Cameroun. Engendré par la résistance du monde des ténèbres pour empêcher la prestation de serment du président de la République par des hécatombes humaines. Ce démon rappelle bien d’autres qui ont déjà été anéanti en faveur du Cameroun, en l’occurrence les esprits de génocide et de tribalisme.

 

– LES PROGRAMMATIONS : Il s’agissait de toutes les programmations du monde des ténèbres visant contre le Président de la République. Le Pasteur Caleb NGOA ATANGANA a invité l’Assemblée, à la prière pour annuler toutes les programmations maléfiques contre le Chef de l’État.

 

PRIÈRE : « Assemblé ! Levez vos mains, et annulez toutes les programmations maléfiques contre le Chef de l’État. Au nom de Jésus, toutes les programmations et les incantations du monde des ténèbres contre le Président Paul BIYA sont annulées, au Nom de Jésus ! Vous tous esprits des programmations et différentes incantations contre le Chef de l’État durant la journée du 06 Novembre 2018, je vous coupe les têtes ! »

Nous rendons toute la gloire à Dieu, qui a assainit la nation Camerounaise. Et contrairement au discours de Maurice KAMTO, qui qualifiait de « souillure nationale » et de « jour triste et sombre » le 06 novembre 208, le révérend pasteur Caleb NGOA ATANGANA a béni la nation en déclarant que même s’il y avait dans le ciel du Cameroun un quelconque nuage, la journée du 06 novembre 2018 sera marquée par un soleil qui marquera le début de la construction du NOUVEAU CAMEROUN par le président Paul BIYA.

 

V-L’ASSAINISSEMENT SPIRITUEL DE LA RÉGION D’ORIGINE DU PRÉSIDENT PAUL BIYA, LA RÉGION DU SUD, DE TOUS LES ESPRITS FAMILIERS ET SORCIERS QUI S’OPPOSAIENT À SON INVESTITURE

Le Président Paul BIYA vit manifestement désormais sous l’influence du Saint-Esprit de Dieu ! C’est grâce à sa personne que ce dernier a pu sortir des filets des sorciers de toute la région du sud, sa région natale ! Ainsi, le Président Paul Biya a été couvert dans le Très Précieux Sang de Jésus-Christ avant, pendant et après son investiture !

« … On nous dit partout au Cameroun que c’est nous qui gouvernons le pays, alors que nous n’avons rien… Il n’y a pas les hôpitaux, quand bien même il y en a, ils ne disposent pas de matériels et de médicaments… Nos enfants sont obligés d’aller à l’université à Yaoundé, à Douala et autres, alors qu’il donne les universités à Maroua, à Bamenda, ces régions où on le combat… Nous ne mangeons pas, nous avons faim. Nous entendons seulement qu’il est venu, qu’il est reparti… Nous avons alors décidé que nous-mêmes nous irons avec lui cette fois-ci au PALAIS d’ÉTOUDI … ! » Voilà la déclaration faite par le collectif des sorciers du Sud contre l’investiture de leur fils Paul BIYA Bi MVONDO prévue le 06 novembre 2018. Ces sorciers avaient programmé de profiter du retour du Chef de l’État, de son village au PALAIS DE L’UNITÉ à Yaoundé, pour lui nuire ; ignorant que le Saint-Esprit avait déjà un dispositif approprié pour contrecarrer leur action mystique.

Grâce en effet aux banderoles affichées à MEYOMESSALA, portant l’image de l’Autorité Spirituelle de Dieu au Cameroun (Pasteur Caleb NGOA ATANGANA) bénissant le Président BIYA, les anges de Dieu ont envahi toute la région du Sud, saisi tous les sorciers de la région au point de les loger dans deux corps ce 04 novembre 2018 matin, jusqu’à 13h au moment où ils sont décapités et renvoyés dans les abîmes par l’homme de Dieu à Yaoundé.

C’est à ce même moment, comme par hasard, que le cortège ramenant le Président BIYA à Yaoundé, s’est ébranlé de son village natal MVOMEKA’A ! Le Saint-Esprit aura ainsi administré un bon camouflet au collectif des sorciers de la Région du Sud. Gloire à Dieu qui aura bâti une armure autour du Président Paul BIYA !

 

VI-L’ACTE DE CONSECRATION DU PRESIDENT-ÉLU PAUL BIYA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU CAMEROUN, SELON LA FORMULE BIBLIQUE DU LIVRE DE ZACHARIE, CHAPITRE 4, VERSETS 6 ET 7.

— Prions le Seigneur, afin que tous les ennemis, tous les opposants qui viennent de l’intérieur et de l’extérieur, des abîmes et des autres planètes fléchissent genou devant le président BIYA. Nous sommes à l’époque de la construction du deuxième temple spirituel et le chef de l’État est comme Zorobabel, le gouverneur qui devait reconstruire le second temple physique (ZACHARIE 4 : 6-7). Qui es-tu grande montagne devant Paul BIYA ? Aucune montagne ne peut lui résister pendant cette mandature, parce que ce n’est ni par la force, ni par la puissance, mais c’est par l’Esprit de Dieu ! Cet homme, du nom de BIYA, aidera pour ce grand Réveil que le monde attend. La parole de Dieu l’atteste et cette parole est adressée à Paul BIYA. Aucune résistance, aucune montagne ne se placera devant lui. La résistance dont Maurice KAMTO parle est faite des montagnes étrangères qu’il a appelées, pour qu’elles se placent devant Paul BIYA, et vous savez qu’actuellement la grande montagne c’est les États-Unis.

Dans deux jours, le président BIYA posera la pierre au milieu des acclamations. Paul BIYA est le choix divin ! Il est positionné dans ce pays pour défendre les intérêts de Dieu, qui l’y a placé pour accomplir cette tâche. On ne s’improvise pas pour être président, et ici au Cameroun surtout, les sectaires, les ambitieux et tout le reste doivent comprendre que ce n’est pas celui qui veut qui préside le Cameroun. Il faut plutôt que Dieu te désigne, que son choix soit dévolu sur toi. Désormais, c’est la décision que Dieu prend pour ce pays, et elle y prend effet !

Tous ceux qui ont méprisé les faibles commencements doivent comprendre que le président BIYA avait les mains et les pieds liés. Il avait de la bonne volonté pour diriger ce pays, mais il ne pouvait pas y arriver, car il lui fallait la présence de Dieu et le soutien spirituel pour prendre les bonnes décisions. Vous savez que depuis que les délivrances prophétiques ont commencé, les esprits impurs qui travaillent dans les ténèbres sont exposés et anéantis. C’est cela qui a donné la force et le courage au président BIYA. Ceux donc qui méprisaient les faibles commencements verront le niveau dans la mandature de Paul BIYA (ZACHARIE 4 : 10).

Vous savez que le nom de BIYA est médit dans les maisons, sans savoir qu’il n’y est pour rien. On le taxe de dictateur, on taxe son règne de dictatorial, mais loué soit Dieu qui a pris lui-même les commandes et qui décide pour cette nation. Les décisions ne viennent pas de la France, des États-Unis, de l’Angleterre, des abîmes, etc., les décisions viennent d’en haut, du Dieu qui a créé cette nation avec un objectif ; et tout ce que Dieu a prévu faire dans cette nation va se réaliser. C’est pour le salut des peuples que Dieu a choisi cette nation.

 

— L’acte d’investiture du président Paul Biya par la lecture de la parole que Dieu lui adresse à l’occasion du démarrage de son projet de construction du Cameroun, le 06 novembre 2018. Référence Biblique : livre de Zacharie, chapitre 4, versets 6 à 10 :

« Alors il reprit et me dit : c’est ici la parole que l’Éternel adresse à BIYA PAUL : Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon esprit, dit l’Éternel des armées. Qui es-tu, grande montagne, devant BIYA PAUL ? Tu seras aplanie. Il (BIYA PAUL) posera la pierre principale au milieu des acclamations : Grâce, grâce pour elle ! La parole de l’Éternel me fut adressée en ces mots : les mains de BIYA PAUL ont fondé cette maison (la construction du Cameroun), et ses mains l’achèveront ; et tu sauras que l’Éternel des armées m’a envoyé vers vous. Car ceux qui méprisaient le jour des faibles commencements se réjouiront en voyant le niveau dans la main de BIYA PAUL. Ces sept sont les yeux de l’Éternel, qui parcourent toute la terre. »
Et l’homme de Dieu de conclure : « … Contrairement à la déclaration de Maurice KAMTO qui fait de la journée du 06 novembre 2018, UNE JOURNÉE SOMBRE ; le 06 novembre 2018 sera, UNE JOURNÉE MARQUANT LE DÉBUT DE LA BRILLANCE DU CAMEROUN… », Avant d’inviter l’assemblée à apprécier l’œuvre de Dieu au Cameroun par des acclamations nourries !

Gloire soit rendue à notre Seigneur Jésus-Christ, d’éternité en éternité ! Amen !

Deja un comentario